20/03/2019

3

Lourdes 2018 Mercredi 18 avril : les pèlerins se mettent toujours plus dans les pas de Bernadette, à l'écoute de Marie avec la messe internationale, la découverte de Bartrès, le sacrement de réconciliation, la veillée mariale...

 

Une partie du groupe diocésain avait rendez-vous à 9h30 dans la grande église Sainte-Bernadette pour la messe internationale, introduite en six langues : italien, allemand, anglais, espagnol, français et hollandais. Un chapelain de Lourdes a notamment salué les « frères malades : vous êtes ici chez vous ».

L’évangile de Cana – choisi en lien avec le thème pastoral 2018 de Lourdes « Tout ce qu’il vous dira, faites-le » – a été lu par Charles Ducrocq, diacre responsable de l’Hospitalité du diocèse de Pontoise.

Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors, qui présidait la messe, a prononcé l’homélie : « Faire la volonté de Dieu, voilà l’appel que Marie nous fait, à Cana, à Lourdes et ailleurs, de tout temps ». À Cana, « Marie a, la première, vu le manque : ‘Ils n’ont pas de vin’ ; Jésus semble lui opposer un refus : il était sur une autre trajectoire, loin de l’intendance des noces de Cana. La première leçon de Marie à Cana, c’est la confiance totale de Marie en son fils. Elle sait que toute bénédiction, tout salut, vient de Jésus. Et moi, dans mes manques, est-ce que je m’en remets à lui ? ». « ‘Ils n’ont pas de vin’. Notre prière peut être un simple constat que je présente à Jésus : ‘je n’ai plus de travail’ ; ‘je n’ai plus de santé’ ; ‘je n’ai plus d’amis’ ; ‘je n’ai plus de projet’, etc. ».

« Marie s’adresse à des serviteurs, au pluriel : ‘Faites tout ce qu’il vous dira’. Moi aussi je peux être un serviteur, mais pas tout seul, en communauté de service, choisie par Dieu, œuvre de Dieu, en Eglise. Demandez-vous : pour mieux servir en Eglise, sur quels frères et sœurs puis-je compter ? ».

Mgr Camiade nous a ainsi invités à nous appuyer sur les saints d’aujourd’hui – les « saints de la porte d’à côté, selon l’expression du pape François » – mais aussi sur ceux d’hier, vivants au Ciel. Il a donné un exemple personnel : « Dans le couloir, chez moi, se trouvent les portraits des précédents évêques de Cahors. Espérant qu’ils sont au Ciel, je prie le chapelet en leur présence, pour qu’ils m’aident à mieux discerner, à devenir un meilleur serviteur de l’Eglise ». « Regardez tous ces portraits de saints dans les églises, ces vies de saints mises par écrit. Et vous, lesquels priez-vous ? ».

Les chants de la chorale, à plusieurs voix et en plusieurs langues, ont porté la célébration ; une partie de la prière eucharistique de celle-ci (à partir du récit de l’institution) a été prononcée en latin, comme pour mieux réunir en un seul corps les membres de l’assemblée multilingue.

 

Les jeunes et le groupe « Stella » ont quant à eux pris la route de Bartrès, petit village à quelques kilomètres de Lourdes. « C’est à Bartrès que le désir de Bernadette de faire sa première communion se creuse » a rappelé le père David Lamballe lors de la messe célébrée dans la chapelle du village. « Et qui mieux que Marie pouvait préparer une âme à recevoir Celui qu’elle a porté 2000 ans plus tôt ». « Nous aussi nous avons besoin d’un Bartrès dans nos existences. Un lieu de recueillement, de retraite ». « Marie nous réconforte, nous aide à avancer vers le Seigneur ». « A l’école de Bernadette, nous pouvons apprendre à laisser le Seigneur être le maître de la maison, de notre cœur ».

Après la messe, une sœur de la congrégation des Franciscaines missionnaires de Marie raconte la vie que Bernadette avait à Bartrès : elle venait faire son catéchisme dans l’église, avant la messe, afin de préparer sa première communion – son vœu le plus cher ; la journée, elle gardait les moutons dans le silence de la montagne. En petit groupe, les pèlerins se dispersent dans Bartrès pour découvrir les lieux du passage de Bernadette : la fontaine, l’école, le lavoir, la bergerie…

 

En début d’après-midi, les pèlerins valides, les familles et l’Hospitalité se sont retrouvés dans l’église Sainte-Bernadette située dans le sanctuaire pour la célébration de réconciliation avant de vivre le chemin de croix. Les jeunes se sont rendus aux piscines pour être immergés dans l’eau provenant de la source de la Grotte.

Les 600 pèlerins du Val d’Oise et les 10.000 jeunes du Frat étaient réunis dans la soirée pour la procession Mariale présidée par notre évêque, Mgr Stanislas Lalanne, et prier ensemble les mystères glorieux du rosaire.

Lourdes 2018 : mercredi 18 avril

 

Texte : Vincent Lamy et Fanny Mesnard
Photo : service communication
Mercredi 18 avril 2018

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

mercredi 20 mars
Province d'Ile-de-France
Rencontre des évêques et des vicaires généraux de la Province d'Ile-de...
jeudi 21 mars
Animatrice en pastorale
Mgr Lalanne participe à la rencontre des animatrices en pastorale, à l...
jeudi 21 mars
« Croire ou ne pas croire, la République et la foi »
Mgr Lalanne participe à la table ronde « Croire ou ne pas croire, la R...
vendredi 22 mars
Conseil épiscopal

Conseil de l'évêque avec ses proches collaborateurs, à l'évêché

calendrier formations

samedi 23 mars
SESSION « PRENDRE SOIN DE SON COUPLE MISSIONNAIRE »
Nous avons dit « oui » à une mission en Eglise. Comment prendre soin d...
samedi 23 mars au samedi 23 mars
HOSPITALITÉ : PRÉPARATION DU PÈLERINAGE 2019
Dans le cadre du pèlerinage diocésain à Lourdes, pour les nouveaux hos...
mardi 02 avril
LA RELECTURE, UN ESSENTIEL DU CATÉCHUMÉNAT ET DE LA VIE CHRÉTIENNE
Pour tous les accompagnateurs du catéchuménat. Pour comprendre les en...
vendredi 05 avril
RECOLLECTION « UNE NUIT, UN JOUR »
Pour les acteurs d’aumônerie (responsables, animateurs) et les jeunes ...