1911banniere_site_final.jpg

 

1911bouton web denier orange      

25/02/2020

1409partygirl

CINÉMA. Elle a 60 ans, il est à la retraite, leurs corps sont un peu usés et tous les deux ont encore une formidable envie de vivre et l'énergie pour commencer quelque chose de nouveau. Mais est-il vraiment possible de changer de vie ?

Party Girl
de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Thies
France, 2014, 1h36
Festival de Cannes 2014, sélection Un Certain Regard, Caméra d'Or
Sortie en France le 27 août 2014.

avec Angélique Litzenburger, Joseph Bour. 


Tout, dans ce film, montre l'exigence de ses auteurs et le soin avec lequel ils ont construit une fiction attachante et tout à fait singulière dans les productions habituelles. Deux d'entre eux étant originaires de Lorraine, ils ont gardé cette ambiance particulière d'un pays longtemps meurtri par les guerres entre la France et l'Allemagne, baigné de ces deux cultures parfois si différentes. Tous les personnages du film ont cet accent guttural et émouvant et passent sans cesse d'une langue à l'autre, comme on le fait encore au quotidien pour s’exprimer entre soi, sans que cela ne fasse l'objet d'une quelconque revendication identitaire, comme pour le breton ou le corse... A elle seule, cette façon de parler est le décor du film, elle dit le lieu, les ruines socio-économiques du pays des mines ; elle dit aussi la condition sociale (chez les riches, à Metz comme à Strasbourg, on parle français) ; elle montre la difficulté de s'exprimer avec finesse et élégance lorsqu'il s'agit de parler de sentiment.

Les réalisateurs ont aussi choisi de s'inspirer de la réalité - la propre famille de Samuel Thies - à la quelle les deux autres réalisatrices ont su instiller ce qu'il faut de fiction et de narration pour éviter le strict documentaire ou la gêne du spectateur placé en position de voyeur. La plupart des personnages du film ne sont pas des acteurs professionnels et jouent leur propre rôle, ce qui explique pourquoi Angélique et ses 4 enfants ont un air de ressemblance ! Le résultat est unique et plein de surprises.

Angélique Litzenburger, la "party girl" du film, est un personnage fascinant, danseuse dans un cabaret de la frontière, vivant la nuit, buvant trop et ayant plus ou moins abandonné ses 4 enfants. Si par moment une brume de détresse envahi son visage, elle n'est pas triste, elle n'est pas seule et les moments de convivialité avec ses copines de cabaret sont savoureux. Un jour, elle décide de retrouver un ancien client, Michel, un type "gentil" et amoureux d'elle. Et accepte rapidement de quitter sa vie d’entraîneuse et de l'épouser. Pleine d'enthousiasme pour cette nouvelle vie qui s'annonce, elle reprend contact avec ses enfants et, là encore, les trois réalisateurs nous offrent de très belles scènes familiales, du goûter au cake industriel dans le petit jardin jusqu'aux retrouvailles avec la plus jeune fille, placée en famille d'accueil. Tout est juste, la place de la caméra, les regards gênés, le ton des conversations, les mots pour dire l'étonnement ou la colère, les vêtements de chacun en fonction de son niveau social.

Il en sera de même jusqu'à la fin du film, avec le mariage, et la rencontre avec le prêtre, la recherche d'une salle pour la réception (pas trop chère mais pas trop moche non plus). Les doutes qui peu à peu se font plus insistants à la veille de s'engager, aussi naturellement qu'un ciel se couvre de nuages. L'enthousiasme des enfants à aider leur mère est touchant, et montré sans emphase. La mise en scène ancre la fiction dans le réel pour nous immerger dans une réalité sociale et affective qu'on voit rarement au cinéma. Lucide mais sans désespoir, chaleureux sans être mièvre, Party Girl est un film qui donne de l'élégance à ceux qu'on considère parfois trop vite comme vulgaires.

Au Festival de Cannes où Party Girl était en compétition dans la sélection Un Certain Regard, il a obtenu la Caméra d'or qui récompense le meilleur premier film du festival, toutes sélections confondues.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton accueil

bouton emploi

bouton facebook

je donne col gauche

bouton family

cal evenement

mardi 25 février
Conseil d’Églises chrétiennes
mardi 25 février
Rencontre de l’équipe de l’Année Samuel
mercredi 26 février
Messe des Cendres
mercredi 26 février
Messe des Cendres

 

cal formation

samedi 29 février
RETRAITE DANS LA VIE À DOMONT
RETRAITE DANS LA VIE À DOMONT Pour tous Expérience spirituelle très ...
vendredi 13 mars
ACCOMPAGNER LES PARENTS ET LES FAMILLES DANS L’ÉVEIL À LA FOI
ACCOMPAGNER LES PARENTS ET LES FAMILLES DANS L’ÉVEIL À LA FOI Pour le...
samedi 14 mars
FORMATION INITIALE À LA PRÉPARATION AU MARIAGE
FORMATION INITIALE À LA PRÉPARATION AU MARIAGE Pour les nouveaux acco...
samedi 14 mars
PRENDRE SOIN DE NOTRE COUPLE, MISSIONNAIRE POUR LE MONDE
RETRAITE - PRENDRE SOIN DE NOTRE COUPLE, MISSIONNAIRE POUR LE MONDE A...