17/12/2018

Mgr Stanislas Lalanne invite les communautés à une conversion pastorale, afin qu’elles soient nourries de la Parole de Dieu, fraternelles et diaconales, et résolument missionnaires.

La grande Assemblée Lors du rassemblement diocésain de la Pentecôte 2018, notre évêque, Mgr Stanislas Lalanne, a envoyé le peuple de Dieu qui est en Val-d'Oise en mission. Lire son appel.

 

 

Ecrivons ensemble
les Actes des apôtres pour aujourd'hui !

Envoi en mission

 

Voici le moment d'écrire ensemble les Actes des apôtres pour aujourd’hui. Comme à la Pentecôte, les Apôtres sont partis de ville en ville annoncer la Bonne Nouvelle, je vous envoie tous et toutes en mission pour annoncer le Christ ressuscité, Sauveur de tout homme.

Comme Jésus, nous allons dire Dieu par nos paroles et nos actes, sûrs « qu’il est avec nous jusqu’à la fin des temps ». Baptisés et confirmés, nous sommes appelés à être le cœur, les bras, les mains et les pieds de ce Dieu qui aime, relève et pardonne.

Mes visites pastorales m’ont permis de voir l’œuvre de l’Esprit dans les communautés de notre beau diocèse. Beaucoup de paroisses, d’aumôneries, de mouvements et services diocésains ont élaboré un projet pastoral missionnaire pour les prochaines années. D’autres y travaillent. Une dynamique gagne l’ensemble du diocèse. Elle l’entraîne dans une véritable conversion pastorale.

Dans mon homélie je vous ai donné l’esprit dans lequel je vous invite à vivre la foi dans notre société. Maintenant je vous donne pour cette mission des orientations plus concrètes et vous propose quelques chantiers pour les cinq ans à venir.

La vie en plénitude, c’est notre vocation

Comme nous l’avons si bien vécu ces trois dernières années, je vous invite à continuer à vous nourrir de la Parole de Dieu, à former des communautés fraternelles ouvertes aux plus petits et aux plus fragiles, et à fortifier des communautés résolument missionnaires.


La mission, c’est notre vocation

Pour renforcer cette audace missionnaire, je demande à chaque curé, en collaboration avec son Equipe d’Animation Pastorale, de créer un conseil de la mission.

Son rôle sera de rendre les paroissiens plus attentifs à ce que vivent les habitants de leur territoire : ce qui marque leur vie, leurs difficultés, leurs joies et leurs aspirations afin de trouver la manière la plus adéquate de leur annoncer explicitement le Christ.

A la rentrée, nous ouvrirons une école de la mission pour témoigner du Christ, rayonner de l’Evangile et rendre compte de notre foi.

Etre missionnaire, ce sont d’abord des attitudes, un enracinement spirituel, une qualité de présence évangélique, mais aussi une cohérence de vie et de parole.

L’école de la mission sera un lieu où l’on se formera à vivre la mission, où l’on apprendra à rendre compte de l’espérance qui est en nous, avec douceur et respect.

Je désire mettre en place de nouvelles formes de vie missionnaire. Il existe déjà les Fraternités Missionnaires pour la Ville. Certaines paroisses sont confiées à des communautés religieuses. La pluralité des formes de vie missionnaire est une richesse pour mieux correspondre à la diversité de nos communautés.

Je souhaite que d’autres formes d’équipes pastorales missionnaires puissent être expérimentées dans les prochaines années. Je pense en particulier à des fraternités alliant les différents états de vie – prêtres, diacres, consacré(e)s et laïcs – unis par une règle de vie comportant partage de la Parole de Dieu, prière, vie sacramentelle, action missionnaire, relecture.

Un effort particulier sera fait pour l’évangélisation du monde populaire. Je nommerai un responsable diocésain dans le but de définir et de mettre en œuvre des moyens adaptés à l’annonce de l’Evangile. Je lui demanderai de réunir d’abord les acteurs déjà à l’œuvre sur le terrain afin de trouver ensemble des chemins spécifiques pour témoigner du Christ.


Le partage, c’est notre vocation

Sur des territoires qui sont vastes, il nous faut être attentif à bâtir une Eglise de proximité. Je vous invite, dans ce sens, à former des petites fraternités paroissiales de quartier ou de village. Leurs membres prendront le temps de prier et de se nourrir de la Parole de Dieu.

Ils seront attentifs à ce que vivent les habitants, à partager leurs joies et leurs peines. Ils veilleront particulièrement aux personnes fragiles, pauvres, malades ou isolées, pour voir avec elles comment les associer concrètement à prendre leur place dans la communauté.

Je nommerai une équipe diocésaine chargée d’accompagner ce projet.


L’amour et la miséricorde, c’est notre vocation

Les familles sont des lieux missionnaires prioritaires. Dans son exhortation apostolique Amoris laetitia, François nous rappelle que toutes les familles sont regardées avec tendresse et espérance par le Christ. Leurs blessures et leurs ruptures nous concernent tout autant que leurs joies et leurs réalisations. Nous devons nous adresser à ces familles concrètes, être à leur écoute et en prendre soin.

La maison Massabielle, sous la tutelle des Equipes Notre-Dame, est un lieu dédié à ces réalités. Dans une démarche d’alliance renouvelée, notre diocèse va approfondir ce partenariat. Nous travaillerons ensemble à des propositions plus nombreuses et variées pour nourrir, éclairer, soutenir, accompagner les couples et les familles qui en ont besoin.

J’invite aussi les personnes qui connaissent une rupture de vie de couple (séparées, divorcées, remariées) à rencontrer leur curé pour engager une démarche de discernement afin qu’elles trouvent leur juste place dans la communauté chrétienne. J’invite également les membres des paroisses à avoir une attitude bienveillante vis-à-vis de ces personnes en difficulté.


Un autre lieu de mission essentiel : les jeunes.

Vous les enfants et les jeunes, vous êtes le présent et l’avenir de la société et de l’Eglise. Je connais votre générosité, votre enthousiasme, votre soif de vivre de grandes choses. J’entends aussi vos difficultés, vos déceptions, vos colères, vos appels au secours. L’Evangile est votre charte pour la vie. Partagez-le avec les autres !

Je souhaite que l’on soutienne des mouvements d’enfants et de jeunes et que soient développés des patronages dans notre diocèse. Je nommerai, à la rentrée, une personne chargée de cette mission.

Suite aux assises de la jeunesse, vous, les jeunes, vous m’avez transmis vos projets. Je les trouve riches et ambitieux. Bientôt, je vous écrirai pour vous donner des orientations au sujet de la formation, de la communication, du service, de l’organisation et de la vie spirituelle.

Dès aujourd’hui, je vous envoie tous en mission. Soyez les messagers de la Bonne Nouvelle de Jésus dans vos écoles, collèges, lycées, universités, dans vos lieux de travail, de loisir, auprès de vos amis.


Tous appelés…

Chers jeunes, le Seigneur vous appelle ! Osez donner toute votre vie pour Lui ! Osez donner toute votre vie pour son Eglise et sa mission, comme prêtres ou consacré(e)s ! Notre Eglise diocésaine a besoin de vous !

Chers prêtres, diacres et consacré(e)s, vous qui avez fait don de votre vie pour l’annonce de l’Evangile en répondant à l’appel du Seigneur, renforcez ces liens fraternels, signes de l’amour de Dieu. Notre monde a besoin de vous !

Je m’adresse enfin à vous tous, jeunes et adultes, membres de La Grande Assemblée. Notre société a besoin de fraternité. Notre société a besoin de confiance. Notre société a besoin de personnes qui ont le sens du bien commun.

Catholiques, nous pouvons apporter notre pierre à l’édifice dans tous les secteurs de la vie sociale, mais aussi dans le milieu professionnel.

N’ayez pas peur d’aller à la rencontre de l’autre. Prenez le temps de l’écouter et d’entendre ce que le Seigneur vous dit à travers lui. N’hésitez pas à vous engager aux côtés d’autres citoyens pour vous mettre au service de vos frères en humanité et particulièrement les plus fragiles.

Entrez en dialogue avec nos frères d’autres Eglises chrétiennes ainsi qu’avec nos frères juifs et nos amis musulmans pour témoigner ensemble qu’il est possible de construire la paix malgré nos convictions religieuses différentes.

A la rentrée je vous adresserai une lettre pastorale qui précisera ces orientations ainsi que leur mise en œuvre concrète. Mais, dès à présent, je vous le redis avec force et enthousiasme : écrivons ensemble les Actes des Apôtres pour aujourd’hui ! Passons à l’action (de grâce).

+ Stanislas Lalanne
Evêque de Pontoise
20 mai 2018

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

couv

calendrier evenements

lundi 17 décembre
Evêques d’Ile-de-France

Mgr Lalanne à la retraite des évêques d’Ile-de-France, à Blaru

mercredi 19 décembre au mercredi 19 décembre
CAFÉS RENCONTRES AU CAFÉ DE ST-OUEN-L'AUMÔNE
Pour tous. Pour permettre la rencontre entre personnes porteuses de ...
vendredi 21 décembre
Conseil épiscopal

Conseil épiscopal, à l’évêché

lundi 24 décembre
Messe de la nuit de Noël

Mgr Lalanne préside la messe de la nuit de Noël, à la cathédrale

calendrier formations

mercredi 19 décembre au mercredi 19 décembre
CAFÉS RENCONTRES AU CAFÉ DE ST-OUEN-L'AUMÔNE
Pour tous. Pour permettre la rencontre entre personnes porteuses de ...
samedi 05 janvier
LA RELECTURE, UN ESSENTIEL POUR LA MISSION DE CATÉCHISTE
Pour les catéchistes et coordinateurs de la catéchèse Expérimenter, m...
vendredi 11 janvier
24 HEURES DE RESSOURCEMENT ET DE FORMATION
Pour les aumôniers, les responsables d’aumônerie, les animateurs de l’...
mardi 15 janvier
RENCONTRE DES COORDINATEURS ET PRÊTRES RÉFÉRENTS
Temps de réflexion et d’échange. Avec Mgr Lalanneet l’équipe diocésai...