Vibrant hommage à Maurice Girona, le 2 juillet 2014 à Enghien les Bains, lors de la soirée d'au revoir comme directeur diocésain de l'Enseignement catholique du Val d’Oise.

 

Une messe d'action de grâce dans la chapelle du collège lycée Notre-Dame Providence, a été présidée par Mgr Stanislas Lalanne, entouré des P. Daniel Ducasse (vicaire général), Emeric Dupont (aumônier de l'enseignement catholique), Pierre Machenaud (doyen et délégué épiscopal à l’information) et des diacres Denis Faupin et Roland Scagliotti.


150 personnes réunies, en présence de représentants des établissements Notre-Dame Grandchamp de Versailles, Institut Notre-Dame de St-Germain en Laye et Ste Thérèse de Rambouillet (Maurice Girona y a été chef d'établissement durant 18 ans), et de tous les membres de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique du Val d'Oise.

 IMG 4232 DxO

Dans son homélie, Mgr Lalanne a souligné combien le récit biblique de la tour de Babel et le choix de l'Evangile - l'appel des disciples Matthieu 4, 18-22 - est une belle "feuille de route" pour un directeur diocésain de l'Enseignement catholique. "Participer à une œuvre éducatrice pour faire grandir les libertés est dans le droit fil de l’Évangile. Vous avez un esprit de service et de charité nécessaires pour répondre à l'invitation du Christ " a-t-il dit en s'adressant à Maurice Girona, bien entouré de sa femme Elisabeth, de ses 3 filles et de ses 3 petits-enfants.

 

En effet "c'est le rôle de tout éducateur de l'enseignement catholique de donner des repères et d'annoncer l'Evangile, à des élèves qui ont le besoin d'une éducation incarnée, qui prenne en compte toutes leurs dimensions" a rappelé Mgr Lalanne. Evoquant la véritable passion éducatrice de Maurice Girona, "vous avez été attentif durant les onze années de votre mission à la croissance harmonieuse des jeunes, pour qu'ils prennent confiance en eux-mêmes, pour qu'ils s'ouvrent aux autres et qu'ils élargissent leurs libertés". Pour clôturer son homélie, Mgr Lalanne a souhaité que "tout ce qui a été semé par Maurice Girona se poursuive avec l'aide de l'Esprit Saint !".

 IMG 4236 DxO

A la fin de la célébration, Maurice Girona s'est exprimé ainsi : "Seigneur, ta présence s'est faite visages". Sous la forme d'une "litanie de prénoms", il a souhaité remercier à la fois, les éducateurs, les professionnels, les bénévoles, les parents et les professeurs qui l'ont assisté dans sa mission. Tous n'ont pas pu être cités. "Seigneur je te rends grâce d'avoir placé sur ma route des gens généreux, de qualité, de conviction" a conclut Maurice Girona, avant de prendre une guitare pour accompagner le chant final de la célébration (écrit par Dominique Rigaldo) "Contre vents et marées, oser prendre le large/oser tourner la page, vivre est à inventer/ contre vents et marées, se frotter aux orages/ la vie comme un voyage où risquer c'est aimer".
Un chant entonné sur le lac de Tibériade en 2011 lors d'un voyage des chefs d'établissements du Val d'Oise.

 

Sous la forme d'une "litanie de prénoms", il a souhaité remercier à la fois, les éducateurs, les professionnels, les bénévoles, les parents et les professeurs qui l'ont assisté dans sa mission.

 

En maître des cérémonies, Denis Faupin, président de l’organisme de gestion du CODIEC, a invité l'auditoire à suivre la deuxième partie de la soirée dans le gymnase de l'établissement. En présence notamment de Pascal Balmand, secrétaire général national de l'Enseignement catholique, Martine Gautier inspectrice générale de l'éducation nationale et de Marie-Christine Cavecchi, vice-présidente du Conseil Général du Val d’Oise en charge de l'éducation et de l'enseignement supérieur.

 

 

La série d'hommages a débuté par la projection d'un film de 20 mn, réalisé par Jean-Paul Charles.  Un florilège de témoignages en 2 parties. Ceux à titre professionnel, dont celui de Pascal Balmand, soulignant combien Maurice Girona a été "un homme au regard positif qui fait grandir". Renchérissant, Denis Faupin souligne "l'homme de dialogue, de décision, de convictions qui a su faire croître les effectifs, réaliser le déploiement immobilier et donner une place aux parents d'élèves via les APEL".
Puis une série d'hommages au titre de l'homme de foi, de son rapport confiant et familier avec l’Évangile. "Le capitaine a bien tenu la barque" précise Marie-Claire Rohel. "Maurice Girona sait conjuguer l’héritage de l'Enseignement catholique et la modernité, c'est un homme qui sait créer".

Ami de longue date de Maurice Girona, Pascal Balmand a fait le déplacement de son bureau parisien pour le féliciter, en soulignant les facettes de sa personnalité : intelligence, finesse, calme, humour, un homme passionné de l’éducation, doté d’une culture du projet et du souci du sens. « Oui, tu as été un directeur diocésain de cohérence et de communion. Totalement investi dans le service d’un Enseignement catholique témoin de la Bonne Nouvelle, créatif, utile pour tous. Il n’est pas indifférent d’observer que le diocèse de Pontoise arrive en tête des moyens reçus au titre du Plan Egalité des chances. Maurice, merci pour tout, et surtout ne change rien !».

Mgr Lalanne a évoqué la belle ambition de Maurice Girona pour les établissements catholiques. "Vous possédez une belle qualité, celle de susciter les qualités des autres."

 

Martine Gauthier, directrice académique du Val d'Oise a souligné « un homme au service de la réussite des élèves. Vous avez obtenu des moyens pour accompagner la démographie et la diversité du Val d'Oise, tout en établissant une politique immobilière". Rappelant le travail accompli dans la confiance en se plaçant plus dans la complémentarité que la concurrence des deux filières, privé et public. "Vous êtes cordial, chaleureux, vous êtes une belle personne".

Mgr Lalanne a évoqué la belle ambition de Maurice Girona pour les établissements catholiques. Compte-tenu de l'ampleur du travail accompli, "il semble que vous ayez toujours été des nôtres", saluant au passage les relations établies avec les tutelles congrégationnistes. "Vous possédez une belle qualité, celle de susciter les qualités des autres". En conclusion: "Nous vous souhaitons une route féconde à poursuivre le chemin d'humanité qui a été le vôtre ".

Le mot de la fin est revenu à Maurice Girona, qui dans un discours très personnel, a évoqué son parcours personnel et professionnel, en écho à sa foi et en s'appuyant sur le texte biblique de Babel et sur l’Évangile de Matthieu "l'appel des disciples". Ce fut aussi l'occasion pour lui de rendre grâce à ces onze années passées à la tête de l'Enseignement catholique du Val d'Oise.

Puis Maurice Girona s'est vu remettre une série de cadeaux. Un vitrail représentant les Pélerins d'Emmaüs remis par Pascal Gautier, président de l'APEL, une Bible en 3 volumes par le Diocèse. Le CODIEC, les OGEC, la DDEC et les chefs d'établissements lui ont offert un scooter.
L'auditoire s'est levé pour applaudir longuement Maurice Girona.


IMG 4249 DxO

IMG 4278 DxO

William Hitchon
4 juillet 2014

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter