1911banniere_site_final.jpg

 

1911bouton web denier orange      

25/01/2020

1901findevie

Santé « Fin de vie : quels accompagnements possibles ? Quels enjeux éthiques ? », tel était le thème de la table ronde organisée par le Service diocésain de la pastorale de la santé qui a réuni plus de 70 personnes dont une majorité de médecins.

 

 

Dans le contexte de la révision des lois de bioéthique, le service diocésain de la pastorale de la santé a proposé aux professionnels de santé et à toutes les personnes concernées par l’accompagnement des personnes en fin de vie, une réflexion sur les réalités de prise en charge dans notre département, sur la mise en œuvre des soins palliatifs, la loi Clayes-Léonetti et ses enjeux éthiques.

Au cours de cette soirée, Anne de la Tour, chef de service de soins palliatifs au centre hospitalier d’Argenteuil, et présidente de la Société Française d’Accompagnement et de soins palliatifs, a témoigné de son expérience de soins palliatifs, accompagnée par Nathalie Setton, aumônier dans le même établissement. Mme de la Tour a notamment souligné l’importance de la collégialité dans la réflexion sur les décisions à prendre, et l’importance de la présence des bénévoles (associations JALMALV, ASP, aumônerie,…) dans l’accompagnement des personnes en fin de vie. Françoise Niessen, médecin et théologienne nous a ensuite donné des repères éthiques, nous éclairant sur la position de l’Eglise sur ces questions de fin de vie, et apportant des précisions sur les notions de dignité, de liberté.

La soirée s’est achevée par un temps d’échange avec les médecins, nombreux dans l’assemblée, qui ont pu interpeller les intervenantes, et témoigner de leur propre expérience dans ce domaine, et des difficultés du terrain (manque de personnel, manque de temps, méconnaissance de la loi Clayes-Léonetti...)

Dans notre société où la vitesse, la performance, et la liberté individuelle sont mises en valeur, il ressort de cette discussion la nécessité de déployer une éthique de la vulnérabilité pour permettre à la personne d’exercer le plus possible son autonomie, car sa parole en fin de vie est centrale. Il semble aussi indispensable de développer les moyens permettant la mise en œuvre des soins palliatifs. 

Mgr Stanislas Lalanne a conclu la soirée en se référant à la déclaration de la Conférence des évêques de France, dont il est cosignataire : « Oui à l’urgence de la fraternité » et a invité l’assemblée à prolonger la réflexion, en poursuivant ces réunions de professionnels de santé sur le diocèse, ce que nous ne manquerons pas de faire !

Isabelle Monier
Février 2019

 

Contact : Pastorale de la Santé
Isabelle Monier
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
01 30 38 35 40

 

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton family

cal evenement

samedi 25 janvier
Accueil des reliques de Sainte-Thérèse
samedi 25 janvier
Confirmation des jeunes du doyenné d’Écouen
dimanche 26 janvier au dimanche 26 janvier
Confirmation des jeunes
lundi 27 janvier
Rencontre des jeunes prêtres

 

cal formation

mardi 28 janvier
ECOLES D’ORAISON
ECOLES D’ORAISON : Se donner le temps de vivre l’oraison, ce trésor de...
samedi 01 février
LE MYSTÈRE PASCAL AU CŒUR DE L’INITIATION CHRÉTIENNE
LE MYSTÈRE PASCAL AU CŒUR DE L’INITIATION CHRÉTIENNE Pour les prêtres...
lundi 03 février
RETRAITE PASTORALE DIOCÉSAINE : « UNE EGLISE EN CONVERSATION »
RETRAITE PASTORALE DIOCÉSAINE« UNE EGLISE EN CONVERSATION » Sur invit...
samedi 08 février
ACCUEILLIR UN PROCHE HOMOSEXUEL
SESSION - ACCUEILLIR UN PROCHE HOMOSEXUEL Animée par le Père Denis Tr...