1411grandsparents

Le samedi 22 novembre 2014  avait lieu le premier pèlerinage des grands-parents dans notre diocèse. Témoignages...

 

Le samedi 22 novembre avait lieu le premier pèlerinage des grands-parents dans notre diocèse
Après un accueil café et la prière des Laudes à l’église de Labbeville par une matinée ensoleillée plus d’une trentaine de grands parents sont partis par les chemins vers Nesles la Vallée. Là la messe a été présidée par le Père Guy Emmanuel qui accompagnait ce pèlerinage. Un déjeuner convivial dans une salle paroissiale bien chauffée s’en est suivi. Puis nous avons écouté le topo du père. Les grands parents sont repartis vers Notre Dame de Bonne Nouvelle à Frouville où nous avons eu un temps de prière pour les petits enfants. En fin, le covoiturage s’est organisé pour retrouver les véhicules garés à Labbeville.

 

1411grandsparents1

 

 

TROIS TÉMOIGNAGES DE GRANDS PARENTS 

► « En route ce samedi matin vers Labbeville (merci le GPS !) nous découvrons ce petit village caché au creux de la vallée. Le soleil caresse les brumes du matin sur les coteaux. Là nous abandonnons voitures et soucis .Grands parents de tous âges, venus seuls ou en couple, nous nous retrouvons pour chanter tous ensemble les Laudes du matin. Et puis en route ! Le chemin montant et un peu boueux nous conduit à cette grande vierge qui surplombe la vallée, tournée vers Frouville qui sera notre but de ce soir. C’est Notre Dame de la Délivrande.
Nous y déposons tous nos petits enfants et comptons ceux que nous emportons avec nous. Il faut atteindre ensuite la croix du plateau puis descente tranquille, méditative vers Nesles la Vallée. L’Eglise nous ouvre ses portes pour la messe du matin ; et ce sera avec les textes de la fête d’Anne et Joachim que nous prierons ce matin. Anne et Joachim, de fameux grands parents ! Ils ont su ouvrir le cœur de leur enfant au Seigneur et à son tour la Vierge Marie l’a initié à l’Ecriture…..nous nous inscrivons ainsi dans la généalogie divine et dans la transmission.

Un bon temps de déjeuner partagé avant de nous laisser enseigner par le Père Guy Emmanuel Cariot : quel est le sens de notre prière de demande et d’intercession ?
S’appuyant sur différents textes de l’écriture, nous regardons comment dans la Bible se présente cette prière, en quoi elle nous transforme et quels en sont les fruits.
Se remettre en route, fortifiés de cet enseignement à travers marais, champs et bois. La campagne est lumineuse et nous aide à rendre grâces et à présenter avec force notre prière de pèlerin, soutenue par les mystères glorieux du chapelet.
A Frouville, nous découvrons cette humble chapelle, lieu de prière depuis cette apparition de 1560… Nous mettons nos pas dans ceux de tous les pèlerins passés ici et nous allumons notre bougie pour signifier encore tous nos petits enfants présentés au Seigneur par l’intercession de Marie.
Ensemble nous redisons cette prière composée par un habitant de ce village. »

 

1411grandsparents2

 

 

► « Quelle belle journée, le soleil était au rendez-vous, comme un petit clin d’œil de Marie pour nous inviter à parcourir à travers champs la campagne du Vexin, jusqu'à cette petite chapelle de Frouville où avec nos petits lumignons nous lui avons confié tous nos petits-enfants. Laudes, messe, enseignement, repas partagé très sympathique et la marche du matin et de l'après-midi où s'alternaient des temps d'échange, des temps de prière et des temps de silence. Rien n'a manqué. Merci au Père Guy-Emmanuel et à ceux qui ont organisé ce pèlerinage. Je conclurais en disant : à refaire... »

 

► « En cette belle matinée du 22 novembre, nous étions 35 réunis face à l’église de Labbeville. Le soleil timide réchauffait les cœurs des pèlerins du diocèse, venus de Pontoise et de plus loin, parfois même de Sarcelles. Outre le désir de donner notre journée pour le Seigneur, un autre point commun nous unissait : celui d’être tous grands-parents. Parmi nous, certains avaient déjà 8 petits-enfants, d’autres avaient accueilli leur premier seulement 3 semaines plus tôt. Sous l’impulsion du Père Cariot, nous avons célébré les Laudes et nous sommes partis d’un bon pas. Les haltes se sont succédées au gré des statues de la Vierge Marie et autres calvaires, jusqu’à l’ultime étape du lieu d’apparition de la de Notre Dame de Bonne Nouvelle à Frouville, instant d’émotion quand on connait l’histoire du jeune enfant témoin de cette apparition le 25 mars 1560. La journée fut délicieuse, nous avons apprécié autant le bon bol d’air frais, que la chaude soupe qui nous a accueillis pour le déjeuner convivial partagé dans la salle paroissiale de Nesles. Un café a marqué la reprise de nos activités spirituelles rythmées par la conférence du père Cariot sur l’intercession. Nous sommes tous repartis, gonflés d’optimisme, avec une conviction en tête : il faut savoir demander sans modération pour nos enfants et nos petits-enfants. C’est le premier pèlerinage du diocèse consacré aux grands-parents, et le bouche à oreille va faire le reste pour que l’an prochain nous soyons plus nombreux encore. Ainsi, nous accueillerons chaque année davantage de jeunes anciens heureux de voir leur progéniture se multiplier, heureux d’échanger ce regard bienveillant qu’ils ont pour leurs enfants, heureux de sentir la communauté fraternelle de notre diocèse se reconnaître et se retrouver pour vivre des moments précieux de proximité et de valeurs partagées.»

 

Pastorale des Familles
Novembre 2014

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter