25/06/2019

une

Pèlerinage Samedi 23 et dimanche 24 mars 2019, une demi-douzaine de couples en espérance d’enfant ont participé au pèlerinage diocésain organisé pour la première fois au carmel Saint-Joseph de Pontoise puis au sanctuaire d’Alençon. Retour en images !

 

Ils se sont d’abord confiés à Madame Acarie (bienheureuse Marie de l’Incarnation), lors de la messe avec les carmélites de Pontoise, suivie de la vénération des reliques de la bienheureuse. Sœur Anne-Thérèse leur a témoigné à quel point Madame Acarie était priée, souvent avec succès, par les couples en espérance d’enfants (et les mères enceintes) : plus des deux tiers des lettres reçues au carmel sont pour cette intention. L’origine en remonterait à une chapelle achetée par les Acarie, dans l’église parisienne Saint-Gervais, laquelle chapelle possède une statue de Notre-Dame-de-la-Bonne-Délivrance, très invoquée dès cette époque, y compris par la reine de France, Marie de Médicis.

1

Les couples pèlerins ont ensuite pris le car vers l’Orne. Arrivés à Alençon, Guy Fournier, diacre et administrateur du jeune sanctuaire, leur a fait parcourir la ville sur les pas de la famille Martin. Ce parcours passait notamment par le pont de Sarthe où Louis et Zélie se sont rencontrés et la basilique Notre-Dame où ils se sont mariés et où sainte Thérèse a été baptisée, mais aussi par d’autres endroits où les saints époux ont démontré leur attention aux autres, voire leur zèle social, montrant que leur fécondité ne se limitait pas à l’accueil de leurs 9 enfants (dont 4 morts en bas âge).

2 3

Le soir, après un témoignage de Vincent Lamy, du service des pèlerinages, le père Jean-Eudes Gilbert, de la pastorale Famille-Éducation-Société, a insisté sur cette dimension et a invité les couples à réfléchir sur le fait que la procréation n’était pas un préalable à la fécondité.

Le dimanche matin, Guy Fournier a donné un enseignement sur le thème « Espérer contre toute espérance et s’abandonner à la Providence, à l’imitation de la famille Martin ». Par de multiples exemples, tirés de la riche correspondance familiale de Zélie (et de Louis) et des souvenirs de Thérèse et de Céline, Guy Fournier a montré combien les joies mais aussi les épreuves (maladies, deuils, angoisses liées au travail de chef d’entreprise ou à l’éducation compliquée de Léonie…) ont creusé l’abandon des saints époux à Dieu, qui a préparé la fameuse « petite voie » de leur fille Thérèse.

6

La journée s’est poursuivie par la messe à la basilique et, l’après-midi, par la visite de la maison de la famille Martin, toujours guidée par l’administrateur du sanctuaire. Après les vêpres de l’Annonciation dans la chapelle Sainte-Thérèse, chaque couple a été béni dans la chambre conjugale des époux Martin (qui jouxte la chapelle) ; un lieu où « vie et mort se sont côtoyées », comme l’indique une inscription sur la porte, car Thérèse y est née et Zélie y est morte.

Un couple a exprimé, peu après le pèlerinage : « Merci pour l’organisation de ce pèlerinage très enrichissant… nous sommes rentrés plein d’espérance et de joie. »

8

9

Mars 2019
Vincent L. pour le service des pèlerinages

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

jeudi 27 juin
Formation "Annoncer !"
Messe d’envoi des membres de la formation "Annoncer!", à l’évêché, pré...
vendredi 28 juin
Conseil épiscopal

Conseil épiscopal, à l’évêché

vendredi 28 juin
Partants

Messe présidée par l'évêque et déjeuner avec les partants, à l’évêché

samedi 29 juin
Secours catholique
Messe présidée par l'évêque et « au revoir » au président du secours c...

calendrier formations

Aucun événement