Module DMS

000logo dms

23/11/2017

une7

Pèlerinage Du 23 au 30 octobre 2017, 45 personnes engagées dans la transmission de la foi (éveil à la foi, catéchèse, catéchuménat…) mettent leurs pas dans ceux de saint Paul en Grèce, pour redécouvrir leur vocation missionnaire. Carnet de voyage...

 

Huitième jour (lundi 30 octobre)

Pour cette  dernière journée nous quittons la ville d’Athènes qui s’éveille, grande ville moderne avec ses embouteillages. Après avoir longé le port du Pyrée, nous faisons route vers le Cap Sounion, notre destination du jour.

j8 1

Dès les premiers tours de roues nous sommes invités à écouter la maintenant célèbre radio internationale : Radio Pélé. Animée par une équipe dynamique et soutenue par un duo d’experts de renommée, les Pères Jeff et Ricou, le propos de ce jour est de répondre aux questions que quelques auditeurs-pèlerins avaient adressées. Nous donnons quelques exemples : « Saint Paul est-il l’inventeur du Christianisme ? Quand et où est mort Saint Paul ? Saint Paul était-il misogyne ? Était-il orgueilleux ? Qu’est-ce que l’eschatologie ? Que signifie parler en langues ? Qu’est-ce que le Kérygme ? » Il s’ensuit de riches réponses sous forme d’enseignements, quelques pages de publicité humoristiques et des chants connus mais revisités venant égailler l’émission. Avec de belles surprises dont une mélodie rappée par le surprenant duo Tic et Tac.

Célébration et temps de relecture personnelle et en fraternité au Cap Sounion. C’est face à la mer et aux vestiges du temple dédié à Poséidon sur la  colline du Cap Sounion, que nous célébrons ce matin. Les lectures et l’homélie du Père Emeric nous encourage à mettre, comme Saint Paul, le Christ ressuscité au cœur de notre mission. 

j8 2

Un temps de relecture personnel et en fraternité nous a ensuite permis de nous questionner sur ce que ces quelques jours de pèlerinage dans les pas de Saint Paul avaient changé en nous et pourraient nous inspirer dans notre mission. Photo 4

Il est temps de rentrer... Après un repas en bord de mer nous avons pris le chemin de l’aéroport, trajet  au cours duquel nous avons pu remercier notre guide Néna et notre chauffeur Achileas pour leur professionnalisme et leur bienveillance pendant cette belle semaine. Un vol sans encombre nous a ramené vers des températures plus automnales et nos foyers.

Fraternité Corinthiens 


Septième jour (dimanche 29 octobre)

Malgré une épidémie de gastro-entérite... nous étions 43 au départ de l’hôtel Crystal City, ce dimanche.

Nous avons participé à la messe en plein air au monastère de Késariani. La fraternité « des Romains » avait préparé la messe. Nous avons terminé en confiant le diocèse à Notre-Dame de Pontoise.

j7 1

Nous avons ensuite visité le monastère désaffecté, consacré à Marie. Nous avons admiré les magnifiques fresques datant du 17e et 18e siècle, retraçant la vie de Jésus.

j7 2

j7 3

j7 4

Nous sommes ensuite montés à l’Acropole : colline dominée par le Parthénon, temple du 5e siècle avant J-C, consacré à la déesse Athéna, d’où le nom d’Athènes. A noter que celui-ci a résisté aux différents tremblements de terre dont celui de 1999. Le Parthénon est devenu église consacrée à la Vierge puis est devenu mosquée à la période ottomane. PS : Sur la photo, les grues ne sont pas pour la reconstruction mais pour la phase de consolidation.

j7 5

L’Acropole domine le petit théâtre de l’Odéon, encore utilisé actuellement.

j7 6

En face du Parthénon : temple d’Erechthéion, où s’est joué le combat entre Athéna et Poséidon pour le nom de la ville. Ce temple est flanqué des célèbres cariatides.

j7 7

L’Aréopage : en descendant de l’Acropole, nous nous sommes arrêtés à l’Aréopage (rocher), tribunal des Athéniens où Paul les a interpellés au sujet du « dieu inconnu ».

j7 8b

A propos de cet épisode, le Père Jean-François nous a précisé que, bien que, Paul ait dû quitter Athènes pour Corinthe, ce n’était pas un échec mais une inculturation du christianisme dans la culture hellénique. De plus, d’après les Actes, Saint Luc note la conversion de Denys l’aréopagite et de  Damaris.

Nous avons ensuite assisté à la relève des evzones, membres de la garde présidentielle. Une unité d'élite cérémonielle qui garde la tombe du Soldat inconnu sur la place Syntagma et le palais présidentiel à Athènes.

j7 9

Puis, nous avons déjeuné au pied de l’Acropole dans la vieille ville d’Athènes, dans le quartier de Plaka et avons pu flâner dans les rues. 

L’après-midi, nous sommes allés à l’Agora. C’était la place principale de la ville. C’est là que s’est forgée la démocratie grecque autour des philosophes. C’était un lieu de vie, avec des boutiques, et la Stoa D’Attale, importante galerie marchande, aujourd’hui transformée en musée.

j7 10

Fraternité des « Romains »

 


Sixième jour (samedi 28 octobre)

Départ pour Corinthe à 8h15 : premier Radio pelé avec Dominique qui nous a fait profiter de ses talents habituels avec une poésie autour du voyage utilisant le maximum de mots commençant par V !

Arrivé à Corinthe nous visitons le site archéologique puis la messe est célébrée sur le site même où Paul transmettait la bonne nouvelle. C’est delà qu’il transmit la première lettre au Thessaloniciens. Ce temps fort a été partagé par un couple grec qui s’est joint à la célébration et nous entendions au loin l’office orthodoxe célébré le jour de la fête nationale grecque.

j6 1

j6 2

« Regardons Corinthe d’hier, Corinthe d’aujourd’hui… croyants et incroyants, l’éternel recommencement… une messe au milieu d’un site riche de la force missionnaire de Paul ! »

En quittant Corinthe nous nous dirigeons vers Mycènes civilisation du XVIII siècle avant JC. Eblouis par la richesse du Musée nous franchissons ensuite la porte des Lions  et nous admirons le probable tombeau d’Agamemnon.

j6 3

j6 4

Sur la route d’Athènes nous nous sommes arrêtes au célèbre théâtre d’Epidaure, en testant l’acoustique au milieu de cet antique amphithéâtre du 4e siècle avant JC étonnamment conservé.

j6 5

j6 6

Dernier arrêt au canal de Corinthe reliant la Mer Egée à la Mer Ionienne, avant d’arriver à Athènes.

j6 7

 Fraternité des « Philippiens »

 


Cinquième jour (vendredi 27 octobre)

Et Dieu vit que cela était bon !

Delphes par un temps superbe, doux et ensoleillé :

j5 1

j5 2

j5 3

j5 4

Rendez-vous avec Apollon et la Pythie. Evocation des oracles de la Pythie dont la clairvoyance était tout à fait aléatoire et n’était peut-être qu’une conséquence des effets hallucinogènes des feuilles de laurier qu’elle mâchait… C’est à ce paganisme-là que Paul allait bientôt se confronter à Corinthe et Athènes.

Musée archéologique de Delphes :

j5 5

j5 6

Monastère Hossios Loukas : superbes fresques et mosaïques du XIe siècle, en particulier celle du lavement des pieds qui nous prépare à ce qui va suivre.

j5 7

j5 8

Temps de réconciliation près de la chapelle de la Transfiguration : paysage magnifique qui nous a permis de louer le Créateur en contemplant la Création. Le silence habité par le vent dans les pins et les clochettes des chèvres menées par leur pasteur dans la vallée nourrit la méditation des pénitents réconciliés.

j5 9

j5 10

j5 11

Enseignement sur la prière de Paul par le P . Baudoz dans le car : priez sans cesse et faites de vos vies une offrande à Dieu.

Fraternité des Corinthiens

 


Quatrième jour (jeudi 26 octobre)

L’arrêt dans un atelier d’icônes nous a permis de découvrir la fabrication artisanale d’icônes et de rapporter quelques souvenirs.

j4 1

Partager l’Eucharistie, avec comme cadre la montagne des Météores, a été l’un des temps forts de la journée. Une journée dont le ton a été donné par ce verset lu lors de la messe : « Soyez toujours dans la joie du Seigneur, je le redis, soyez dans la joie » (Ph 4, 4).

j4 2

j4 3

j4 4

La route sinueuse à travers la montagne nous a menés de Kalambaka aux monastères de Saint Stéphane et de Varlaam, perchés au sommet de la montagne. Pour accéder à Varlaam, une centaine de marches a remplacé, pour les visiteurs, le filet que les moines utilisaient.

Les murs des églises de ces deux monastères dévoilent, grâce aux fresques et aux icônes, la vie de Jésus et l’histoire du Peuple de Dieu. Instants intenses pour nous de la découverte de la spiritualité orthodoxe.

j4 5

j4 6

j4 7bis

Après la montagne des Météores, nous avons traversé la plaine de Thessalie vers Delphes. Durant cette longue route de quatre heures, le père Jean-François nous a éclairés sur ce que nous appelons « la vocation » ou « la conversion » de Paul, cette révélation bouleversante en lui, le pharisien zélé, de sa nature de fils de Dieu.

Fraternité Colossiens

 


Troisième jour (mercredi 25 octobre)

Thessalonique est une ville extraordinairement moderne, où demeurent cependant quelques vestiges : par exemple la Tour Blanche, emblème de la ville.

1710saintpaul2 03

 

Thessalonique est aussi une ville au passé multiethnique et multiculturel : Ottoman ; juif ; orthodoxe ; catholique. Nous avons ainsi célébré la messe au sein d’une communauté de la Congrégation pour la Mission (Lazaristes), qui abrite la seule église catholique de la ville – hormis la cathédrale de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie.
Un père Lazariste nous a fait part de sa mission, avec les autres membres de la communauté, notamment de leur présence quotidienne auprès des réfugiés.
Le père Michel Etienne, curé de la paroisse Saint-Paul-et-Saint-Ferdinand d’Argenteuil, dans son homélie sur l’évangile de Luc 12, 22-34 (« Sois sans crainte, petit troupeau… »), a souligné que Jésus ne prônait pas l’insouciance mais nous invitait à faire une confiance totale au Père qui nous aime et sait ce dont nous avons besoin. Dieu seul peut nous donner le bien le plus précieux : la vie éternelle.

1710saintpaul2 02

1710saintpaul2 01

Après une promenade sur l’esplanade en bord de mer, nous avons pu saluer Alexandre le Grand. Et avant de reprendre le car, nous avons prié les Laudes en plein air face à la mer.

1710saintpaul2 04

1710saintpaul2 05

 

Après un court trajet en bus, nous avons admiré, à Bérée (Veroia), une mosaïque construite sur le lieu de la synagogue où saint Paul a prêché durant trois sabbats de suite (cf. Actes 17, 1-2).

j3 6

1710saintpaul2 07

L’après-midi, à Verghina, nous nous sommes rendus au « tumulus » qui recouvre plusieurs tombeaux dont celui de Philippe II, père d’Alexandre le Grand. Cette découverte récente (1977) met en lumière les rites funéraires des rois de Macédoine. A la vue des trésors, une question s’est imposée à nous : « Qu’emportons-nous dans la tombe ? ».

j3 9

1710saintpaul2 09

Un temps de réflexion personnel nous a ensuite été proposé : quelle est ma place dans l’Eglise ?

Et pendant le voyage en car, le père Jean-François nous a donné un enseignement sur la première lettre de Paul aux Thessaloniciens. Les points particuliers que nous avons retenus : l’activité de la foi, la constance de l’espérance, le labeur de la charité.

Fraternité Ephésiens


Deuxième jour (mardi 24 octobre)

A Philippes, dans la plaine macédonienne, au nord de la Grèce, nous avons célébré et animé une messe en plein air sur les rives du ruisseau où Lydie, première femme chrétienne d’occident, a été baptisée par saint Paul. Les pèlerins étaient particulièrement priants et chantants. Malgré la difficulté du thème (saint Paul rapprochant la mort et le baptême), le partage des textes sur le baptême fut très fructueux.

L’après-midi à Thessalonique, la visite des basiliques Saint-Dimitrios et Sainte-Sophie nous a permis de découvrir le rite orthodoxe et l’origine du schisme du XIe siècle avec les catholiques. Pour saisir les subtilités de la controverse du filioque, le père Emeric nous a heureusement fournis des éclairages théologiques sur la Sainte Trinité.

Le père Jean-François Baudoz, second prêtre accompagnateur de notre pèlerinage, nous a quant à lui aidés à découvrir saint Paul comme apôtre des Nations, apôtre de la grâce, modèle d’inculturation, et serviteur-ambassadeur-imitateur du Christ Fils de Dieu. Il nous a aussi aidés à comprendre le message de St Paul : universalité du salut, la croix du Christ centre de la foi chrétienne, et transmission de la joie de la foi.

une

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02

1710saintpaul1 02


Premier jour (lundi 23 octobre) :

Quelques faits marquants : d’abord, la découverte du groupe, des aéroports, des avions ! Puis l’exploration de la centaine de pages du livret du pèlerin, qui a plongé chacun de nous dans la vie voyageuse de saint Paul.

Pendant la longue escale dans l’aéroport d’Athènes, avec le père Emeric Dupont – curé de Saint-Leu-la-Forêt et l’un des deux prêtres accompagnateurs – nous avons fait, pour ouvrir le pèlerinage, une prière d’action de grâce, de demande et de confiance à l’Esprit Saint, suivie d’une bénédiction et d’une prière d’envoi.

 

Annie Barbier, de la fraternité Galates

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

1702denier module

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

jeudi 23 novembre
Doyens

Rencontre des doyens avec Mgr Lalanne, à Massabielle

vendredi 24 novembre
Conseil épiscopal

Conseil de l'évêque avec ses proches collaborateurs, à l'évêché

samedi 25 novembre
Confirmation de jeunes

Confirmation des jeunes présidée par Mgr Stanislas Lalanne, à Bezons

samedi 25 novembre
FIAM : FORMATION INITIALE À L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES MALADES
Pour toute personne envoyée par l’Église qui désire découvrir et vivre...

calendrier formations

samedi 25 novembre
ATELIER XY - ATELIER CYCLOSHOW
ATELIER XY - ATELIER CYCLOSHOWPour aider les adolescent(e)s, accompagn...
samedi 25 novembre
FIAM : FORMATION INITIALE À L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES MALADES
Pour toute personne envoyée par l’Église qui désire découvrir et vivre...
samedi 25 novembre
RENCONTRES COORDINATEURS ET PRÊTRES RÉFÉRENTS
► Journée des coordinateurs :« Comment rejoindre les parents des enfan...
samedi 25 novembre
SESSION SAINTS LOUIS ET ZÉLIE MARTIN
SESSION SAINTS LOUIS ET ZÉLIE MARTINUn modèle pour nos couples d'aujou...


module flux-01