20/06/2019

 

une

JMJ Panama Retour sur le temps de relecture des JMJ de Panama, le 16 février 2019 à l’église Saint-Thomas-Apôtre de Sarcelles. Une soirée festive, riche en amitié avec la volonté de se retrouver très prochainement ! Lire les témoignages de Lucile et de Nazli !

Témoignage de Lucile :

« Après avoir passé 15 jours tous ensemble au Panama, nous nous sommes retrouvés deux semaines plus tard pour le retour des JMJ. Après une messe latine avec des chants chaldéens, nous avons pris un petit temps pour se remémorer les bons moments passés ensemble. De réelles amitiés entre les jeunes chaldéens et latins se sont créées dans ce groupe de 50 jeunes du diocèse. Ce retour nous a permis de tous nous revoir, de partager le vécu de notre retour qui a été différent pour chacun d’entre nous. 
Les JMJ ne sont pas finies, c’est pour la vie ! « Les jeunes ne sont pas seulement le futur de l’église mais également le présent » Pape François JMJ 2019

1 

Témoignage de Nazli pour la communauté chaldéenne :

Le rendez-vous était à 18h à l’église Saint-Tomas de Sarcelles. La soirée commença par des retrouvailles et par la messe présidée par le père Sébastien Thomas et le père Narsay Soleil. Un moment fort en émotion pour commencer cette soirée. Les chants étaient en soureth (araméen) et la messe était dans le rite latin. Nous sommes ensuite descendus dans la salle des patriarches de l’église pour vivre un temps de relecture en fraternité (petits groupes de 10 personnes), autour de quatre questions :

  • Qu’est-ce que je retiens de ma rencontre avec le Pape ?
  • Comment s’est passé mon retour en famille, avec mes amis, au travail ?
  • Quels sont les engagements que j’ai pris à la fin des JMJ ?
  • Quelles propositions concrètes faites-vous pour le groupe, pour notre diocèse ?

A chaque question je remarquais que la joie et le sourire s’exprimaient sur le visage de chacun. Le partage en grand groupe fut un moment super sympa car nous avions tous des avis différents (ci-dessous, lire le résumé pour chaque question). En discutant les uns les autres nous étions tous d’accord pour dire que ces JMJ furent très forts en émotion, en rencontre, en partage, avec une importante osmose entre latins et chaldéens en ne faisant qu’un et cela se confirme lors de nos retrouvailles du 16 février.

Le repas qui suivi fut un très grand moment de partage d’échange, de rigolade, de chants… C’était le moment de se retrouver tous ensembles, latins et chaldéens. Pour l’occasion, les trois chaldéens de Belgique ayant fait partie de notre groupe aux JMJ avaient fait le voyage pour cette soirée et ce fut super sympathique de les retrouver ! La soirée s’est terminée par un petit jeu puis nous nous sommes quittés. Bien sûr, cela n’est qu’un au revoir et la joie sera d’autant plus grande la prochaine fois que nous nous retrouverons. 

 

► Les prochains RDV des jeunes adultes :
- le pèlerinage de  Chartres, du 12 et 14 avril  2019
- le pèlerinage Rocamadour-Moissac, du 5 au 14 juillet 2019.

4 

 

RÉSUMÉ DES QUATRE QUESTIONS POSÉES AUX JEUNES,
par Marielle Buet, responsable du pôle jeunes adultes de la Pastorale des Jeunes


1) La rencontre avec le Pape :
A la première question, nous retenons que les jeunes ont été touchés par « la proximité du Pape François tant par ses homélies que par la joie de Dieu qu’il dégage ». « Nous l’avons vu de près, son visage témoignait sa joie d’être parmi nous. Il a vu notre drapeau chaldéen » ! 
C’est un « cœur à cœur » ressenti, unanime et renforcé par les réactions de joie des pèlerins du monde entier à l’écoute des messages du Pape. La proximité du Saint Père s’est vécue également par le choix de nous convoquer au Panama et en nous incitant à contempler, à imiter Marie, « miroir du Christ ».
Faisant référence au document final du synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, le Pape François a « travaillé » le cœur des pèlerins en leur rappelant « qu’ils n’étaient non seulement le futur mais le présent de Dieu, l’heure de Dieu ». Ce message rejoint également la lettre pastorale de notre évêque Mgr Lalanne intitulée « La mission, c’est notre vocation ! », lorsque celui-ci s’adressant à la jeunesse du Val-d’Oise, les invitent « à prendre le risque de l’engagement et du don total de leur existence pour recevoir la vie en plénitude ».

2) Le retour en France :
Le retour en famille, avec les amis et les collègues s’est vécu de différentes manières. 
Pour les uns, le retour « s’est fait en douceur, avec le décalage horaire mais avec l’incroyable envie de parler de cette expérience à toutes les personnes rencontrées ». Certains parlent « d’un retour apaisé enrichi d’une paix intérieure ». D’autres ont éprouvé des difficultés à retranscrire, expliquer à leurs proches l’intensité de ce qui a été vécu durant ces Journées Mondiales de la Jeunesse.
Enfin, certains ont vécu « des retrouvailles placées sous le signe de l’Esprit Saint », avec des familles, des amis et des collègues qui ont montré beaucoup d’intérêt pour les JMJ : «Je ne m’y attendais pas mais j’ai témoigné de ma foi au travail. Mes collègues étaient surpris de me voir partir en vacances en cette saison. Je leur ai parlé des JMJ au Panama. Ils ne savaient pas que j’étais catholique pratiquante. Ils étaient contents de m’écouter et l’un d’entre eux m’a témoigné de son soutien et de son enthousiasme. Je ne m’y attendais pas » ! 

3 et 4) La fécondité des JMJ et les propositions concrètes :
Des jeunes ont pris goût à la prière du chapelet et à prier quotidiennement. D’autres ont le souhait de lire à nouveau les homélies reçues, de continuer à s’investir et à prendre des responsabilités en Église. De façon unanime, de retour en France, les JMJistes souhaitent partager l’Amour du Christ qu’ils ont reçu.
En reprenant l’expression du Pape François, ils veulent être des « contagieux de Dieu », « transmettre ce qui a été reçu en plénitude tant dans la façon d’être que dans la façon de transparaître ». Concrètement, certains ont déjà témoigné de leur expérience lors de la messe dominicale ou à l’invitation d’un groupe d’aumônerie. C’est d’ailleurs une nouvelle expérience qui enrichit celles et ceux qui témoignent. Nous ferons prochainement un retour sur ces temps de partage. Enfin, dans le cœur de chacun, il y a le désir de rester en contact avec notre famille d’accueil, nos familles de cœur entre autres par le biais des réseaux sociaux. En attendant d'être à notre tour famille d'accueil pour nos hôtes nous prions les uns pour les autres.

3

Mars 2019
Pastorale des jeunes

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

jeudi 20 juin
Affaires économiques

Conseil diocésain des affaires économiques avec l'évêque, à l’évêché

jeudi 20 juin
Aéroport de Roissy

Rencontre à l’aéroport de Roissy avec Mgr Lalanne

vendredi 21 juin
Conseil épiscopal

Conseil épiscopal, à l’évêché

vendredi 21 juin
Mission ouvrière

Conseil diocésain de la mission ouvrière avec l'évêque, à l’évêché

calendrier formations

dimanche 23 juin au dimanche 23 juin
JOURNÉE DU HANDICAP
JOURNÉE DU HANDICAPOuvert à tous, en particulier aux personnes en situ...

Meryemana : Une année pour les femmes à Saint Leu