15/12/2018

une

Jeunes Du 25 au 29 octobre 2018, 413 lycéens du Val-d'Oise sont à Taizé pour 5 jours unique de prière, de partage et de joie avec les frères de Taizé et des jeunes de plusieurs autres diocèses. Ils nous racontent !

 

Jour 3 Samedi 27 octobre 2018
Nous sommes chez nous à Taizé

Déjà 3 jours à Taizé et une fraternité grandissante traduisant l'existence d'une véritable famille au sein des jeunes du diocèse de Pontoise et visible . Les jeunes et leurs animateurs témoignent d'une paix intérieure et de la volonté de rester un peu plus longtemps dans ce lieu, Taizé, qui leur montre et leur fait ressentir ô combien Dieu est Amour . Taizé, une nouvelle maison pour le diocèse de Pontoise !

Quelques témoignages :

Aujourd’hui j’ai eu une journée lourde en émotion , j’ai assister à un temps de prière formidable, j’ai eu la chance de participer à une petite pièce de théâtre montrant la foi , avec des personnes formidables..... je passe un pèlerinage incroyable .. , merci Merlin ! De m’avoir permis de participer à taizé . On a une veillée incroyablement belle , pleins d’amour pleins de chaleur humaine je suis sous le charme .... merci !
Elimane, de l’aumônerie St Gratien-Enghien *MP3*, futur baptisé à Pâques 2019

Nous sommes tous marqués par la magie de Taizé, les temps de prières quotidiens et les chants nous transportent tous et nous bouleversent. Ce qui nous touche profondément c'est la fraternité, la facilité qu'on a ici de pouvoir parler de notre foi et même de juste se parler entre nous sans se juger. Grâce aux temps de carrefour on a rencontré plusieurs jeunes. Avec les témoignages de chacun notamment avec celui de Laurent Gay on a compris et on est sur que Dieu est grand et puissant. Il est capable de tout. 
Aumonerie Notre Dame de Lourdes d'Argenteuil 

1

1

1

1

 

Jour 2 - Vendredi 26 octobre 2018
A Taizé c'est la paix

Arrivés la veille au soir à Taizé, les lycéens et jeunes professionnels  ont pu vivre des temps de prières comme jamais auparavant grâce aux chants de Taizé . 
Ces chants répétitifs et propres à Taizé les apaisent profondément et leurs font vivre une communion de prière. « On a jamais autant prié ! » confient-ils à  leurs animateurs .

Quelques témoignages :

« Nous avons trouvé que rendre service nous faisait partager de bons moments et que l'on pouvait y rencontrer des gens. Nous avons donc beaucoup aimé. De plus, en dehors de l'agitation, les temps de prières, de chants et de recueillement sont reposant et nous permette d'avancer dans notre foi individuellement tout en étant unis avec les autres. Les temps de partage permettent de créer des débats parfois constructifs. Nous avons eu la chance de nous recueillir à la source Saint Étienne qui était d'un calme légendaire, d'un cadre magnifique ce qui était propice à la prière ou à l'apaisement .

Le passage à la source était un moment très reposant ou chacun a pu prendre du recul sur sa vie, méditer, prier ou tout simplement se reposer. En plus de ça le paysage était très joli et tout le monde était  respectueux et ne faisait aucun bruit. 

La Veillée de réconciliation a été notre moment préféré. C'était vraiment un moment magnifique. Les chants étaient magnifiques et très apaisants. Nous avons adoré les moment de silence ou l'ont peut prier. Les personnes sont très  respectueuses et ne font aucun bruit. Le passage à La Croix a été aussi un merveilleux moment et aussi très émouvant comme la confession. On se met à penser à tout les moments de notre vie, un vrai bouleversement ainsi que la confession ou les personnes se confient à leur prêtres comme à une personne très proche.

Nous avons adoré le témoignage de Laurent Gay car il nous a confié sa vie, il nous a fait part de son histoire assez difficile et très touchante. C’est une preuve vivante que les miracles existe et donc que Dieu existe réellement. Ça nous a conforté dans notre foi. »
Agathe, Cassandre, Lucie, Joana et Manon, jeunes de l'aumonerie d'Avernes d'Avernes et Marines

 

Aujourd'hui j'ai vécu une journée unique, une journée qui restera, sûrement comme toutes les autres ici à taize, unique ! Elle a commencé par un moment de partage avec mon groupes autour de notre petit déjeuné. Nous avons ensuite vécu la prière du matin tous ensemble. Lors du repas du midi nous avons tous passé un super moment ! J'ai vécu le plus beau témoignage que je n'ai jamais entendu de ma vie ! Un homme qui a eus des tas d'épreuves tous au long de ça vie ! C'était très émouvant ! J'ai jamais été aussi intéressé et a l'écoute à un temoig age comme ça! Je sais que ce c'est pas bien mais voilà. Les premiers carrefours sont arrivés, le temps des premiers partages avec des gens que je connaissais pas, se sont les moment les plus humains pour moi car on ouvre nos esprit et on partage des paroles des témoignages en groupe ! J'ai eu la chance de partager ce moment avec un groupe de chaldéens, bien nombreux mais tous géniaux, j'étais avec une amie de mon groupe et ils nous on vraiment fait passé un bon moment avec eux ils ont échangé des choses personnelles ou sur leur vie en communauté avec nous c'était vraiment une sensation hors du commun. Les deux temps de partages nous les avons passé avec eux et je me souviendrais toujours de ces moments là ! Le soir est arrivé selon moi le meilleur moment de la journée mais aussi, sûrement, le meilleure moment de taize ! La cérémonie de la croix ! Je ne l'avais pas vécu depuis 2 ans mais je me souvenais que c'était vraiment un moment particulièrement fort ! J'étais fière de moi et fière des amis de mon groupe qui étaient avec moi, car nous sommes restés sur les genoux pendant 1 heure sans jamais se lever contrairement à des gens qui n'y arrivaient plus, nous nous sommes soutenues pour rester ensemble à genoux pour vivre ce moment encore plus intensément comme un vrai et dire pèlerinage ! Je me répétais sens cesse de ne pas lâcher de rester à genoux, de le faire pour les personnes qui ne peuvent malheureusement pas le vivre, pour ma famille qui n'était pas la, pour mon grand père qui ne pourra jamais se mettre à genoux, pour ma grand mère qui me regarde de là haut et pour ce que je veux rendre fière ! On se regardait et on se souriaient pour se dire "tout va bien !". Et le moment et arrivé ! 1 heures à genoux pour apercevoir du coins de l'œil cette croix, cette belle et grande croix ! Mon moment est arrivé je me dirige vers celle ci et... Comment? Comment ne pas pleuré ? Comment tout lâcher !? Ces derniers mois on été sûrement les plus dure que j'ai vécu jusque aujourd'hui. C'était peu être pour moi le moment de tourner la page de tirer un trait sur tout ce qui c'est passé ! Alors je me suis dis que c'était maintenant ou jamais de tout lâcher ! Cette cérémonie est faite pour ça, pour tout déposer sur la croix ! Ce qui m'a persé c'est le bruit des pleures des autres gens autour de moi ! Je n'étais pas là seul à vivre quelque chose de fort et de dure à la fois. J'ai prié pour tout ce qui me passait par la tête, même pour le bac ! Quand j'ai enlevé mon front de la croix j'ai senti que c'était finis, que mes peines était partie et que j'allais mieux ! Et quand j'ai rejoins mes amis je leur ai dis que j'étais fière de nous de ce qu'on avait fait ensemble ! C'est ça taize c'est accomplir des grandes choses seul mais aussi en groupe ! Nous avons la chance d'avoir un groupe très soudé depuis très longtemps, et encore plus de chance d'avoir des animateurs hors du communs ! Ils sont jeunes, dynamique, responsables, toujours à l'écoute, motivé, énergiques... Grâce à eux nous vivons cette aventure avec la plus grande des joies ! Ils sont toujours là pour nous, dans les bons et les mauvais moments ! Ils nous laisse énorméments de libertés tout en étant très autoritaires ! Cette expérience, ce pèlerinage, cette approche avec Dieu ne serait pas la même sans eux ! J'espère de tout mon cœur qu'ils sont tout les trois fière de moi, fière de nous, du groupe que nous formons ensemble ! Je vous aime Argenteuil ! Alors merci Dieu! 
Elise, jeune de la paroisse Sainte Geneviève d'Argenteuil

 

Ma journée était sans précédant, presque transcendante .  Je n'avais vécu une journée avec une aussi grande aura de partage et de foi. Le réveil fut dur mais la prière était une bonne récompense  ainsi qu'une bonne surprise. Elle était aussi calme que belle. Le silence permettait aux paroles d'atteindre nos coeurs.  La diversité des langues était ce qui nous rassemblait car nous chantions tous d'une seule voix pour notre Seigneur.  Malgré les difficultés rencontrées avec les langues qui nous étaient étrangères,  je voyais certains essayer, faire des effors tandis que d'autres attentifs, reposés,  captaient la force émise par cette voix unique que nous representions. L'émotion était présente,  malgré leur simplicité les chants possédaient une force proportionnelle à l'amour de Dieu je pense . Ensuite, le déjeuner m'a permis de retrouver mon groupe qui est synonyme de convivialité et de joie.  Loin de sa famille et de ses repères, c'est toujours agréable de se retourner et de voir ces personnes que l'ont connais et qu'on apprécie.  On est jamais seul quand on est enfant de Dieu car il y a , sur cette Terre des personnes qui sont là pour te guider . C'est ce que représente mon groupe pour moi. Je vis, je découvre , je partage les moments simples du quotidien avec ma petite famille et c'est juste génial.  Petits et grands, nous avons tous des doutes mais on se soutient,  on apprends le uns des autres et nous découvrons des bonheurs tout simple.  C'est mon premier Taize et par exemple au petit déjeuner,  j'ai bêtement j'avoue, demandé où se trouvait les couteaux pour étaler le beurre . Mes animatrices m'ont tout simplement expliquées qu'il n'y en avait pas . Je pense que c'est à ce moment que j'ai réalisé ce qu'était vraiment Taizé. A Taize on se débarrasse des coutumes de la société et on vit en toute simplicité.  Ici, le confort du quotidien perd de son sens. On se rend compte que la vie que Dieu nous a créé peut être simple . Nous la compliquons juste inutilement . Vers 10h on a fait la rencontre d'un frère qui a introduit la rencontre biblique.  J'ai trouvé ce frère vraiment chaleureux et acceuillant . Les valeurs de Taize en somme.  Ensuite avec une camarade,  nous avons été accueillies par un groupe de Chaldéens pour le partage sur la réflexion biblique.  J'avais rarement partagé avec des gens qui adoraient autant Dieu.  Je pense que chacun, à sa façon,   représentait un témoignage de foi. Ça m'a agréablement surpris. Ils extérieurisent leur foie avec joie et en famille . Je les avais déjà rencontrés au frat de Lourdes mais je n'avais pas interagis avec eux . Grace à Taizé, j'ai fais des rencontres.  Lors des temps libres sur les routes, les pèlerins sont souriants. Ils partagent leur joie d'être ici. J'ai l'impression que Taizé représente une bulle où on fait des rencontres, où on délaisse tout le superflue du quotidien . Après avoir mangé,  mon groupe a écouté un témoignage poignant.  Un ancien toxicomane , porteur du sida qui malgré sa vie difficile à su se relever grâce à Dieu.  Ce moment m'a permis de faire un point sur ma propre vie. Dieu est avec nous et rien ne lui est impossible . Suite à une pose et a un petit goûter,  j'ai participé à un quizz.  J'y ai laissé ma voix.  J'ai aimé ce temps, j'ai beaucoup ri.  Malheureusement, après le temps du dîner,  je suis tombée malade.  J'avais mal au ventre . Pourtant je voulais absolument participer à la prière du soir avec la croix.  J'y suis arrivée jusqu'à la croix finalement avec difficulté mais détermination.  Avec le soutien de mon groupe ainsi que de Dieu . J'ai été à la croix à genoux en me répétant que Dieu a sacrifié son fils pour nous, Jésus a été crucifié pour nous ,  alors pour eux je suis allée jusqu'à cette croix et j'ai parlé à mon Seigneur.  J'ai prié, je lui ai émis mes doutes, mes peurs. À la fin, je me suis relevée et j'ai marché.  J'ai patienté un instant pour attendre mon groupe et je suis rentrée dormir. Pas d'Oyak ce soir . Ça m'a tout de suite remonté le moral. Le silence est salvateur mais la fraternité est libératrice.
Amalya , Jeune de la paroisse Sainte Geneviève d'Argenteuil

1

1

1

1

 

Jour 1 - jeudi 25 octobre 2018 :
En route vers Taizé... mais d'abord Auxerre

Plus de 400 jeunes du beau diocèse de Pontoise se mettent en route aujourd'hui vers la communauté de Taizé en Bourgogne. Excités bien que fatigués par le réveil matinal ,  ces jeunes et leurs animateurs se préparent à vivre 5 jours unique de prière, de partage et de joie avec les frères de Taizé et des jeunes de plusieurs autres diocèses. Que le Seigneur bénisse leur route !

Quelques témoignages :

« Me voici en route avec 25 jeunes du groupement paroissial de l'Hautil pour vivre une expérience fraternelle et spirituelle . En chemin, nous avons fait halte à la cathédrale d'Auxerre. Là , dans cette architecture qui nous transmet des siècles d'histoire sainte, je suis saisie par l'attention de ces jeunes, à l'écoute de ce que ces pierres nous disent du visage de Dieu , de notre Église, de son histoire. 
A peine en route, l'écoute des jeunes,  traduisait leurs attentes, leurs questionnements en profondeur. Plus tard, nous avons prié au cours de la messe qui inaugurait notre pèlerinage. J'ai été touché par ce silence profond et grave. Et j'ai senti cette certitude en moi. Ces jeunes ont besoin d'être  guidés, réconfortés, édifiés pour continuer leur route dans l'espérance du Christ ressuscité. Alors, j'ai compris pourquoi animateurs nous étions là avec eux, compagnons du chemin, compagnons de leur avancée dans un monde troublé ou la force du Christ et de l'Église est leur boussole. La lumière sur leur pas! »
Hélène,  animatrice du groupement paroissial de l'Hautil

« L'ambiance dans le car m'a tout de suite mise à l'aise, j'ai retrouvée des amies d'autres villes et ça m'a fait plaisir. Le trajet était long à mon goût. Une fois arrivée à Auxerre, la visite était interessante surtout la crypte et la façade de la cathédrale St-Etienne. La messe animé par Louise et Batista était vraiment bien.  
L'arrivée sous le chapiteau à Taizé après avoir poser nos bagages, j'ai trouvé qu'il y avait une bonne ambiance, c'était bien. J'ai aimée le cadre reposant de la prière du soir avec les chants des frères qui sont juste magnifiques. »
Hélèna, jeune de Sarcelles

« Après 2h de bus, nous sommes arrivés à Auxerre pour visiter la cathédrale et assister à la messe. Tout le diocèse de Pontoise était réuni pour cette célébration. Nous avons apprécié l'ambiance avec les louanges et les nombreuses personnes de doyennés différents. La cathédrale est très grande et belle, ce qui a rajouté une qualité à cette rencontre. Nous avons repris la route vers Taizé et nous sommes arrivés vers 17h. Dès notre arrivée nous avons loué le Seigneur sous le chapiteau. Ça commence bien !
A 19h a lieu eu notre premier repas, une découverte pour nous parce que nous devions manger en pleine air sur des bancs et nous étions servis par d'autres jeunes, là aussi en pèlerinage. Une ambiance très agréable car tout le monde se parle sans gêne. Après le repas arrive la prière du soir qui nous a complètement bouleversé par le caractère calme et reposant des prières chantés.  Enfin nous avons pu aller nous reposer le cœur plein de chaleur. Gloire à Dieu!  »
Wendy, Lison, Emmalys, Cécilia, Merveille et Maelle, jeunes du doyenné d'Ecouen

 

1

1

1

1

Textes et témoignages recueillis par Paula Correira
Octobre 2018

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

samedi 15 décembre
Visite pastorale de l'évêque
Mgr Lalanne participe à des rencontres et préside la messe dans le cad...
dimanche 16 décembre
Lumière de Bethléem
Mgr Lalanne participe à l'événement "Lumière de Bethléem", à Cergy-le-...
dimanche 16 décembre
Visite pastorale de l'évêque
Messes et rencontres des communautés avec l'évêque dans le cadre de sa...
lundi 17 décembre
Evêques d’Ile-de-France

Mgr Lalanne à la retraite des évêques d’Ile-de-France, à Blaru

calendrier formations

mercredi 19 décembre au mercredi 19 décembre
CAFÉS RENCONTRES AU CAFÉ DE ST-OUEN-L'AUMÔNE
Pour tous. Pour permettre la rencontre entre personnes porteuses de ...
samedi 05 janvier
LA RELECTURE, UN ESSENTIEL POUR LA MISSION DE CATÉCHISTE
Pour les catéchistes et coordinateurs de la catéchèse Expérimenter, m...
vendredi 11 janvier
24 HEURES DE RESSOURCEMENT ET DE FORMATION
Pour les aumôniers, les responsables d’aumônerie, les animateurs de l’...
mardi 15 janvier
RENCONTRE DES COORDINATEURS ET PRÊTRES RÉFÉRENTS
Temps de réflexion et d’échange. Avec Mgr Lalanneet l’équipe diocésai...

Meryemana : Une année pour les femmes à Saint Leu