Module DMS

000logo dms

23/09/2017

1704maraude2

Jeunes Dans le cadre du Carême 2017, 19 lycéens de l’Institut Paul-Ricœur à Louvres se sont rendus le 14 mars dernier à la rencontre des sans-abris de la capitale. Une expérience riche en échanges et en ouvertures. Témoignages !

 

Dans le cadre du Carême 2017, le professeur de Sciences Economiques et Sociales de l’Institut Paul-Ricœur, à Louvres, accompagné pour l’occasion du Chef d’Etablissement, du Directeur-adjoint en charge du lycée, de l’Abbé Jean-Baptiste Armnius (vicaire des paroisses de Sarcelles) et d’un collègue de mathématiques, a emmené 19 de ses 26 élèves de 1ère ES à la rencontre des sans-abri de la capitale. Cette journée, marquante pour tous, fut organisée à l’initiative des élèves eux-mêmes qui ont proposé cette idée à leur professeur principal dans le cadre de la journée des Communautés Educatives qui s’est tenue dans l’établissement le 9 décembre 2016 et dédiée cette année au thème de la fraternité.

Les quatre groupes relatent ci-dessous leur expérience de cette journée pas comme les autres…   

« Le 14 mars, nous nous sommes rendues à Paris pour faire une maraude auprès des personnes défavorisées. Nous nous sommes rendues dans des endroits où le nombre de touristes était moindre.  En tout, nous avons pu apporter à une dizaine de personnes de la nourriture. Pour notre première maraude, nous appréhendions les réactions des personnes sans-abri, mais finalement la majorité d’entre elles furent agréables, bienveillantes et souriantes. Nous avons pu remarquer que les personnes émigrent de divers pays. Malgré cette barrière linguistique, nous avons pu dialoguer avec un Moldave, une Chinoise, etc. Au terme de cette journée, cette maraude nous a amenées à réfléchir sur les drames de la vie et à nous rendre compte de l’importance des études. »

« De belles rencontres, une belle leçon de vie ! »

« Cette journée n'aura pas été placée que sous le signe du beau temps mais elle aura aussi rimé avec belles rencontres : Mohamed, Ivéo, Arthur, Maria, Christophe, Gwenaël et malheureusement tant d'autres qui auront fait de notre journée une belle leçon de vie. Par ailleurs, tous leurs conseils sont ancrés dans nos mémoires : "Faites pas les cons !", "Restez vous-mêmes", "Croyez en Dieu". Une occasion de débat politique mais aussi religieux avec les sans-abris mais aussi un temps de réflexion avec le Père Jean-Baptiste, qui nous a accompagnés. Expérience enrichissante. A refaire ! »

« Au cours de cette journée nous avons eu la chance de rencontrer de formidables personnes. Cette journée a été très enrichissante puisque nous avons pu aider les autres et donner de l’amour. Chaque rencontre a été une découverte. Plus particulièrement, une dame de 70 ans a marqué nos esprits : elle s’appelle Margarita (‘’Pas comme la pizza mais comme la fleur’’, nous a-t-elle dit !). Margarita est polonaise et malgré la barrière de la langue, nous avons pu échanger en anglais avec elle et passer un moment inoubliable. Nous avons senti tellement de joie dans son sourire, que c’est sans doute la meilleure reconnaissance que nous avons pu avoir au cours de cette journée. Elle nous a donné de l’amour. Malgré la misère dans laquelle vivent ces personnes, elles restent des personnes comme vous et moi. Nous aimerions finir avec une phrase prononcée par Margarita : ‘‘Vos sourires me donnent de l’énergie, vous avez illuminé ma journée’’. Il est vrai que depuis ce jour, nos préjugés sur ces personnes ont disparu et notre point de vue a évolué positivement ».

« Depuis ce jour, nos préjugés sur ces personnes ont disparu »

« Avant de nous rendre au canal Saint-Martin, lieu où nous avons commencé notre maraude, nous nous sommes arrêtés à la gare du Nord et dès le début de notre marche nous avons croisés un SDF. Il s’appelait Daruis et était Roumain ; nous lui avons proposé des gâteaux. En longeant le canal, par la suite, nous avons fait la rencontre de plusieurs autres SDF : Gaëtan, Slimane, Jean-Paul… Puis nous nous sommes rendus à la Bastille, faisant la connaissance de Georges qui venait de Hongrie. La plupart des SDF que nous avons rencontrés venait soit de pays étrangers soit des îles françaises et ils faisant attention à leur apparence. Ils ont tous accepté de nous parler et de prendre ce qu’on leur proposait. Cette journée nous a été bénéfique et enrichissante. Elle nous a permis d’ouvrir les yeux et de changer notre vision des choses ainsi que notre façon de percevoir les sans domicile fixe. » 

Avril 2017

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

1702denier module

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

Meryemana : Une année pour les femmes à Saint Leu

calendrier evenements

samedi 23 septembre
30 ans de présence dans le diocèse de la communauté bénédictine Notre-Dame d’Espérance à Chérence et 50 ans de la congrégation
Mgr Lalanne préside la messe pour les 30 ans de présence dans le diocè...
samedi 23 septembre
Le père Guy Gilbert à Enghien
Le père Guy Gilbert est à Enghien le week-end des 23 et 24 septembre 2...
samedi 23 septembre
Ordination diaconale de Bruno Repellin
Mgr Lalanne préside la messe d'ordination diaconale de Bruno Repellin,...
samedi 23 septembre au samedi 23 septembre
Lancement des Assises des Jeunes Adultes
Lancement des Assises des Jeunes Adultes avec Mgr Stanislas LalanneS...

calendrier formations

mardi 26 septembre
ÉTUDE DE L’ÉVANGILE DE SAINT MARC
ÉTUDE DE L’ÉVANGILE DE SAINT MARC Formation Pour tous, dans différent...
vendredi 29 septembre
Sessions retrouvaille
Sessions retrouvaille : Problème de couple ? Difficulté à vivre ensemb...
vendredi 29 septembre
« INITIALES » (itinéraire 4ème-3ème)
2 possibilités au choix : ►  Vendredi 29 septembre 2017 de 20h à 22h3...
dimanche 01 octobre
MARCHE SPIRITUELLE ET SPORTIVE POUR LES FEMMES
MARCHE SPIRITUELLE ET SPORTIVE POUR LES FEMMES ► Dimanche 1er octobre...


module flux-01