25/09/2018

1702tentations

Parole Le service diocésain Foi et Culture vous propose de partager l'Evangile selon Saint Matthieu à partir d'œuvres d'art. Fiche n°2 : Les tentations (Mt 4, 1-11) et le tableau de Sandro Botticelli...

 

Télécharger la fiche « Les tentations et le tableau de Sandro Botticelli » au format pdf
Voir toutes les fiches

 L'artiste :

Artiste du XVe siècle, natif de Florence en Toscane, Sandro Botticelli, commence très jeune à travailler dans l’atelier de Fra Filippo Lippi où il fut initié à la peinture, à l’orfèvrerie, à la ciselure.
En 1470, il ouvre son propre atelier et le partage avec son frère, orfèvre. Ses oeuvres rencontrent un franc succès auprès des artistes et des philosophes qu’il fréquente. Tous sont frappés par la sensibilité qui ressort de ses oeuvres.
Appelé à Rome par le Pape Sixte IV pour décorer la chapelle Sixtine, il s’y rend avec trois autres peintres. Ils sont chargés de décorer les murs latéraux de la chapelle par les vies de Jésus et de Moïse. Il réalise trois grandes fresques : « les épreuves de Moïse », «la punition des rebelles lévites » et «la tentation du Christ ».

 Que voyons-nous ?

La riche composition de cette fresque demande une lecture détaillée des différents plans.
Commençons par les trois scènes représentées dans la partie supérieure du tableau, en arrière-plan de la scène centrale : suivant les principes iconographiques de la représentation médiévale, les situations successives sont représentées dans un même espace pictural avec la répétition des mêmes personnages, en l’occurrence le Christ et le démon : Le Christ, habillé de rouge et de bleu, porte une auréole crucifère et irradie d’une lumière dorée ; le démon, sous les apparences d’un ermite habillé d’un manteau de couleur sombre, est pourvu d’ailes rognées et de pattes griffues.

BotticelliTentation4

La première scène à gauche se passe sur un rocher arboré : le diable légèrement courbé défie le Christ en montrant les pierres au sol.
Le Christ d’un geste de la main semble réfuter la demande du démon.

 

 

 

 

 

 

BotticelliTentation3

Au centre, debout sur le sommet d’un temple, le démon tente de persuader le Christ de se jeter dans le vide.
Le Christ, redressé, refuse d’un geste autoritaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

BotticelliTentation1A droite enfin, au sommet d’un rocher, le Christ repousse le diable d’un geste vif ; ce dernier se jette du haut des rochers en se dépouillant de son manteau ; il révèle ainsi sa véritable forme diabolique.
Derrière le Christ, trois anges ont dressé une table ; l’un deux apporte du pain.

 

 

 

Continuons la lecture du tableau en revenant à gauche, dans la partie médiane :

botticelli anges

Le Christ en compagnie de quatre anges dont les regards sont tournés vers lui : le premier montre du doigt la scène à l’avant-plan ; un autre tient dans la main un lys blanc.
Le Christ, main ouverte, semble leur expliquer la scène qui se passe au premier plan.

 

 

  

Revenons maintenant à la scène principale qui se passe au premier plan, devant le temple, et qui occupe toute la partie centrale du tableau :

botticelli centreAutour d’un autel à l’intérieur duquel brûle un feu dégageant des volutes de fumée, une foule composite est rassemblée ; ses participants sont répartis en petits groupes.

Au centre devant le foyer, deux personnages se font face et portent un bassin : l’un est jeune et vêtu de blanc, l’autre est âgé, habillé d’une robe violette richement brodée dont le bord inférieur est bordé de clochettes ; il porte également un pectoral, et sur la tête un voile surmonté d’une coiffe conique.

Plusieurs personnes apportent en offrande des animaux et du bois pour le bûcher. Des notables sont aussi représentés en costumes du XVe siècle.

 

  



  Que ressentons-nous ?

Dans un premier temps, la surprise et l’incompréhension devant les scènes représentées ; on s’interroge sur le lien entre les scènes illustrant les tentations et la scène à l’avant-plan...

  Aller à la Parole de Dieu

Livret « Evangile de Jésus-Christ selon Matthieu» - Zoom 2 : « Les tentations » Mt 4, 1-11, page 22 et suivantes (édité par le Diocèse de Pontoise en 2016).

  A quelle interprétation le peintre nous invite-t-il ?

La partie supérieure de la fresque dépeint les trois tentations auxquelles a été soumis le Christ par le diable telles que les raconte l’Évangile de Matthieu : changer les pierres en pain (le pouvoir sur les choses pour son usage personnel), se jeter du sommet du temple (l’action d’éclat en mettant Dieu à son service), la puissance et le pouvoir sur les hommes. Face au démon, l’attitude du Christ s’affermit de plus en plus jusqu’à le repousser d’un geste péremptoire. Le Christ sort vainqueur de cette confrontation, et le diable est démasqué dans sa chute.

Cette représentation des tentations est reliée à la scène principale par la réapparition du Christ avec quatre anges, sur la gauche, où il est manifestement en train de leur expliquer l’évènement qui a lieu au premier plan : il s’agit d’un rituel, celui de la célébration du sacrifice juif qui, selon l’ancienne coutume, a lieu journellement devant le temple. Le grand prêtre reçoit la coupe sacrée pleine de sang alors que d’autres officiants apportent du bois et divers animaux en sacrifice.
A première vue, la relation entre les deux scènes peut paraître déroutante, pour mieux la percevoir il s’agit de la lire dans le contexte liturgique, fresque ornant une chapelle donc lieu de célébrations liturgiques.

Chaque premier dimanche de Carême (de la même façon pour les 3 années), nous lisons le récit des tentations de Jésus. Le fidèle en méditant cet épisode est invité à entrer dans ce temps d’effort, de combat pour résister au démon.

Le temps du Carême est une préparation à Pâques, à la Semaine Sainte, coeur de notre vie de Foi. Par son offrande, sa Passion, sa mort et sa Résurrection, Jésus nous sauve. Son sacrifice nous réconcilie avec Dieu. La scène sacrificielle juive du registre inférieure préfigure le sacrifice du Christ pour la rédemption de l’humanité. Le grand prêtre évoque Moïse et le jeune homme le Christ. A chaque messe nous rappelons ce mystère auquel il est fait allusion dans la partie supérieure droite : table dressée par les trois anges.

Alors en lisant cette oeuvre et en associant les diverses scènes le baptisé comprend qu’en faisant, à la suite du Christ, le choix de renoncer au Prince de ce monde, il sera rejeté, comme « son Maître » Mt 10, 22. Mais cet échec « aux yeux du monde » est aux yeux des croyants la victoire, le salut : Pâques !

botticelli

 

logo foiculture couleur 01Cette fiche est proposée et réalisée par Foi et Culture, service du diocèse de Pontoise. Foi et Culture a pour mission d’être à l’écoute des initiatives culturelles et artistiques révélant la dimension spirituelle de l’homme. Il initie et soutient des projets faisant rayonner la foi catholique.
Contact : Foi et Culture - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - catholique95.fr/foietculture

Mars 2017

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

mardi 25 septembre
Rencontre des évêques d’Île-de-France
Mgr Lalanne participe à la rencontre des évêques de la province d'Île-...
mercredi 26 septembre
Carmel

Rencontre du Carmel avec Mgr Lalanne

mercredi 26 septembre
Catéchuménat
Rencontre de l'équipe diocésaine élargie du catéchuménat avec Mgr Lala...
mercredi 26 septembre
Economat

Rencontre des partenaires de l'économat avec Mgr Lalanne

calendrier formations

mardi 25 septembre
ÉTUDE DE L’ÉVANGILE SELON SAINT JEAN
Pour tous. Avec le père Damien Noël, bibliste. Dix mardis, de 20h à 2...
mercredi 26 septembre
APPRENDRE À RACONTER LA BIBLE.
Pour tous. La Bible n'est pas un conte mais elle se raconte. Créer so...
jeudi 27 septembre au jeudi 27 septembre
RÉCOLLECTION DE LA PASTORALE SANTÉ
Pour les membres du SEM, des aumôneries des hôpitaux, de la pastorale ...
vendredi 28 septembre
SESSION « COUPLES EN DIFFICULTÉ : UN CHEMIN ENCORE POSSIBLE ? »
Pour les couples en difficultés. Week-end de démarrage du programme «...