21/08/2019

1606partagesannois

Jubilé A Sannois un groupe de personnes s'est retrouvé toute l'année pour partager autour d'un passage de l'évangile selon saint Luc. Ce jour là, il ont écouté le passage sur « le retour de mission des 72 disciples ». Echos.

 

Gérard, Anne Valérie, Monique, Fatima, Félicienne, Mélanie, Odile, Patrick et Geneviève se sont réunis pour la dernière fois avant les congés d’été à la chapelle Saint Christophe à Sannois. Ils ont vécu une célébration eucharistique très joyeuse qui les a bien introduit à la joie émanant du texte de saint Luc qu'ils avaient choisis de partager (La Mission des 72 : le retour  - Lc 10, 17-24)

Tous se sont promis de revivre ces expériences de partages autour de la Parole de Dieu à la rentrée avec l’évangile selon saint Matthieu !

 

Echos du partage...

 


 

 Partage autour du "Zoom 5" du livret Saint Luc

(Mission des 72 : le retour  - Lc 10, 17-24)

  Voir le "Zoom 5" (avec le texte d'évangile)
  Ecouter le passage de l'évangile Lc 10, 17-24 (Extrait de l'évangile selon st Luc en audio)


 

Partage sur ce qui nous a touché dans ce texte

► Ce qui m’a touchée dans ce texte, c’est la joie ! La mission est toujours associée à la joie ! Et puis, aux versets 21-22, Jésus lui-même exulte de joie sous l’action de l’Esprit Saint. Pour ma part, le matin, quand je ne suis pas très bien, je prie l‘Esprit Saint et ça va mieux..
► Quand je circule dans la rue, je vois les visages fermés, hostiles, je me dis qu’on a besoin de prier. Prier pour vivre mieux, prier pour ajuster notre volonté à celle de Jésus.
► Moi j’ai remarqué qu’il y a deux sortes de joies : celle des disciples sur la route, pour guérir, déposséder les gens de leurs démons, … et celle du Christ. Il voit que ses disciples parviennent à guérir, à déposséder des démons, il voit que l’Esprit Saint est entré dans leur cœur. Dans la vie courante, on est plus serein quand on est empli de l’Esprit Saint, on n’a plus peur. L’Esprit nous protège.
► Moi, j’imagine les disciples qui reviennent tout contents ! Dans le quotidien, quand on a une grande joie, quand on arrive à faire ce qu’on devait faire, on est contents et on a envie de le raconter ! Alors Jésus peut louer son Père car il voit son œuvre à travers ses disciples.

 

La mission est toujours associée à la joie ! Et puis, aux versets 21-22, Jésus lui-même exulte de joie sous l’action de l’Esprit Saint. 


► Dans nos quotidiens, je me pose une question : certains préfèrent accepter le serpent plutôt que le rejeter. Je me demande pourquoi ?
► Ceux qui acceptent le démon croient peut-être que c’est une bonne chose ?
► Moi, c’est le nombre de 72 qui m’a alerté. On voit souvent le chiffre 12 dans la Bible. Là, on voit que le nombre des disciples a grandi. Ils ont été en mission dans le monde entier. Ils n’en reviennent pas de ce qu’ils ont pu accomplir ! Et Jésus exulte lui aussi, à cause de l’action de l’Esprit Saint !
► Ce qui m’a touché, c’est « Heureux ceux qui voient ! » Je suis en contact avec des handicapés visuels et j’ai eu l’occasion d’être guide d’aveugle. Je devais décrire tout ce que je voyais, et la personne aveugle me disait « Que c’est beau ! », comme si elle voyait par mes yeux.
► Dans ce texte, il y a comme des dévoilements successifs sous l’action de l’Esprit Saint. Les disciples reviennent pleins de joie, puis la révélation arrive aux tout petits. Même pour Jésus, on a le sentiment qu’en disant que tout lui a été remis par son Père, il a comme une compréhension forte de sa mission. Il réalise pleinement le lien indispensable Père-Fils, qui fait qu’on ne connaît le Père que par le Fils.
► La dernière béatitude du texte est très puissante pour moi. Le Christ n’est pas comme un « enseignant ». Il est comme pris par ce feu, cette joie communicative, il participe à cette joie. Comme une autre découverte de sa place entre les hommes et Dieu. C’est comme une continuité de l’histoire, comme son aboutissement, depuis les premiers prophètes.
► Il y a beaucoup de joie, de force et de puissance dans ce texte. Les 72 disciples sont contents de voir ce qu’ils ont fait. Satan tombe du ciel ! Quelle puissance. Il y a de la joie !
► Je suis allée voir avant le début du texte, ce que les disciples ont fait et pourquoi ils sont contents… Le Christ leur demande des choses toutes simples : dites « paix à cette maison », guérissez les malades, dites que le règne de Dieu s’est approché, dites que celui qui vous écoute m’écoute, etc. Jésus ne leur demande pas l’impossible…
► Oui, il y a beaucoup de joie, celle des disciples qui ont réussi leur mission, celle de Jésus qui constate cette réussite au-delà de leurs espérances, et celle de son Père qui a ouvert les yeux des disciples.
► Mais je trouve aussi qu’il n’y a pas que de la joie dans ce texte. « Satan tombe du ciel comme l’éclair ». Plus on avance dans la mission, plus on a l’impression d’avoir des bâtons dans les roues, plus on progresse et plus on a des difficultés, il faut le savoir. On voit que Satan fulminait, il envoyait des éclairs et les éclairs sont fracassants, ils ne sont pas là pour faire du bien. On voit à la fois la résistance et la chute de Satan.
► Malgré tout, Jésus nous dit de nous réjouir car nos noms sont inscrits dans les cieux. Les esprits sont soumis, peut-être provisoirement. Mais l’important, c’est d’être parti en mission. C’est plus la démarche qui compte que le résultat.

 

La mission à la suite de Jésus est joyeuse ! Et Jésus en est joyeux aussi !


► Nous sommes envoyés en mission. Ce n’est pas grâce à nous si nous partons : « Voici que je vous ai donnés le pouvoir … » L’Esprit est le ciment entre le Père et Jésus, lequel est envoyé par Dieu avec l’Esprit qui le couvre de son amour.
► Ceux qui rejettent Jésus me font penser à des enfants qui font un caprice « Non, je ne veux pas ! ». Ils font leur expérience et après cela seulement ils pourront écouter. Il faut du temps. A un moment, notre cœur s’ouvre, Jésus nous touche si on ajuste notre volonté à celle de Dieu. Mais c’est dur ! Le monde nous sollicite, inspiré par Satan.
► Je trouve que le texte prône l’humilité et dit les dangers de l’orgueil. Jésus veut l’abandon.
► J’ai noté aussi la joie. La mission à la suite de Jésus est joyeuse ! Et Jésus en est joyeux aussi !
► J’ai retenu que le plus important est la proximité avec Dieu, le fait d’être dans son amour, et pas le pouvoir de chasser les démons ou de guérir... « Ne vous réjouissez pas parce que vous avez chassé des démons, etc… mais parce que vos noms sont inscrits dans les cieux. »
► Ce sont les tout petits à qui tout est révélé ! Il n’y a pas besoin d’être savant pour connaître le Père. Ca me rappelle mon enfance. J’ai fait ma première communion à 6 ans et maman m’y avait préparé. Je me souviens encore de la façon dont elle me disait que Dieu nous aime. Et je crois – 60 ans après - n’avoir pas aujourd’hui, une plus grande conscience de l’amour de Dieu, qu’alors…
► La question du regard « Heureux les yeux qui voient… Beaucoup n’ont pas vu » me fait penser au logo du jubilé de la miséricorde, où on voit que Jésus et celui est porté n’ont que 3 yeux pour eux deux… Comme si nous étions invités à regarder par les yeux de Jésus, comme lui.
► Les personnes en souffrance que je côtoie, sont dans ce cas, souffrant comme il a souffert, humiliés parfois comme l’a été Jésus, ils disent naturellement de Jésus qu’il est leur frère, ils se sentent proches et entrent directement dans sa Parole avec tout ce qui fait leur vie.

 


Partage sur ce qui nous a touché dans la parole de l’autre

► En touchant avec leurs mains, les aveugles « voient » et ils peuvent participer au partage. C’est une autre façon d’être proche.
► Cela m’a beaucoup touchée l’histoire des aveugles à qui l’on décrit ce qu’ont voit et qui disent « que c’est beau ! ». Ca me fait penser à notre mission, celle de rendre beau ce que nous vivons, en faisant connaître autour de nous, l’amour de Dieu et sa miséricorde.
► Les joies de tous se répondent, y compris celle de permettre à l’autre d’avoir aussi cette joie !
► Oui, on voit bien que toutes ces joies nous dépassent, qu’elles vont au-delà de ce qu’on espère, on voit que quelqu’un prend le relais… l’Esprit Saint ?
► Ce que vous faites aux petits, c’est à moi que vous le faites.
► Moi j’ai été touchée quand tu as dit que la mission confiée par Jésus était simple. On a souvent le sentiment que c’est trop compliqué, qu’on n’y arrivera pas… Au départ, on a peur et on y va. Et on voit que des choses sont possible..
► C’est comme ces partages de la Parole. Au début, je craignais de les proposer, en me demandant si j’y arriverais, si des personnes viendraient… Et puis, nous l’avons fait, tous ensemble !

 

 

Nous terminons ce temps de partage en lisant ensemble un extrait du psaume 8

« Ô seigneur notre Dieu,
Qu’il est grand ton nom,
Par toute la terre !

Jusqu’aux cieux, ta splendeur est chantée
Par la bouche des tous petits.
Qu’est-ce que l’homme
Pour que tu penses à lui,
Le fils d‘un homme
Que tu en prennes souci ?
Tu l’établis sur les œuvres de tes mains
Tu mets toutes choses à ses pieds.

Ô seigneur notre Dieu,
Qu’il est grand ton nom,
Par toute la terre ! »

 

Geneviève Robert
Juin 2016

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

vendredi 06 septembre
PERSONNES HOMOSEXUELLES : GROUPE DE PARTAGE
"Chemins d'unité" : Groupe de partage pour personnes homosexuelles pro...
dimanche 08 septembre
PÈLERINAGE DIOCÉSAIN À ND DE PONTOISE
PÈLERINAGE DIOCÉSAIN À ND DE PONTOISE Pour tous Sur le thème : « Not...
jeudi 19 septembre
FESTIVAL DE MUSIQUE BAROQUE DE PONTOISE
FESTIVAL DE MUSIQUE BAROQUE DE PONTOISE Présentation du festival par ...
samedi 19 octobre
ANNÉE SAMUEL
ANNÉE SAMUEL« PARLE SEIGNEUR, TON SERVITEUR ÉCOUTE » (1 SAM 3,10) Pou...

calendrier formations

mardi 03 septembre
HALTES SPIRITUELLES À L’ÉVÊCHÉ
HALTES SPIRITUELLES À L’ÉVÊCHÉ Pour tous Pour goûter davantage la cé...
vendredi 06 septembre
PERSONNES HOMOSEXUELLES : GROUPE DE PARTAGE
"Chemins d'unité" : Groupe de partage pour personnes homosexuelles pro...
dimanche 08 septembre
PÈLERINAGE DIOCÉSAIN À ND DE PONTOISE
PÈLERINAGE DIOCÉSAIN À ND DE PONTOISE Pour tous Sur le thème : « Not...
mercredi 11 septembre
CAFÉS RENCONTRES
CAFÉS RENCONTRES Pour tous, et particulièrement pour les personnes en...