Module DMS

000logo dms

21/11/2017

1706talents

Démarche missionnaire synodale Les membres du groupe "Amitié-Espérance-Arc-en-ciel" se sont retrouvés pour un temps de partage autour d'un extrait de l'évangile selon Saint-Matthieu. Quels talents !

 

 

Ecouter l'extrait de l'évangile
(Parobole des talents Mt 25, 14-30)

 

PARTAGE AUTOUR DE LA PARABOLE DES TALENTS DANS L’EVANGILE DE MATTHIEU. ECHOS… 

- Cette parabole m’effraie un peu. Qu’on parle d’argent ou de capacités, s’il faut que je multiplie tout, je ne suis pas sortie de l’auberge ! Multiplier par cinq ! Ce n’est pas évident quand on est comblé… Déjà rendre 2 fois plus, me parait difficile !
- Moi, ce qui me frappe ce sont les deux jugements au début et à la fin du texte : « je savais que tu étais dur… » et à la fin « serviteur mauvais… ». Ca fait peur ! En même temps chacun reçoit selon sa capacité. Mais je trouve aussi que c’est beaucoup d’injustice..
- Je trouve qu’on peut comprendre cette parabole pour nous. Ce qu’on reçoit de la Parole de Dieu, qu’est-ce qu’on en fait ? A quel moment sommes-nous le bon et le mauvais serviteur ? Nous sommes tous concernés !
- Le Seigneur est parti en voyage et il y a trois personnes qui travaillent pour lui. C’est le patron ! Il leur donne des talents mais il ne dit pas ce qu’il faut en faire exactement, il les laisse libres. Il leur dit juste de les faire fructifier. Alors je trouve que le maître – C’est Jésus le maître ? – il est un peu méchant. Il a été dur avec le dernier. Le dernier serviteur, il est franc, il dit au maître qu’il est dur et qu’il exagère un peu « tu récoltes ce que tu n’as pas semé », tu profites un peu.
- Moi aussi le dernier verset me gêne. « A celui qui a on donnera, … »

 

« Quel don j’ai reçu ? Je me pose la question. Ce sont plutôt les autres qui me le disent. »


- Moi, c’est le mot « talent » qui me gêne. Je préfèrerais qu’on parle de don. On peut plus facilement comprendre que c’est pour les partager. Talent fait penser à l’argent. C’est vraiment injuste de donner beaucoup à celui qui a. Alors que si on parle de dons, on trouve ça juste.
- C’est comme le verre à moitié plein ou à moitié vide. C’est une question d’équilibre des choses.
- Quel don j’ai reçu ? Je me pose la question. Ce sont plutôt les autres qui me le disent. Je considère mieux mes dons aux fruits que je constate, sans me dire explicitement « j’ai reçu tel ou tel don ». C’est bien qu’on puisse dire aux autres leurs talents. Ca peut ouvrir quelque chose dans la personne.
- Avant aussi, je trouvais prétentieux de me dire « J’ai tel don ! ». Maintenant, non. Car si je me connais mieux, si je peux me dire les dons que j’ai reçus, ça peut servir pour le Royaume !
- Moi, je reste sur le dernier verset. On y parle de ténèbres. Ca fait peur. C’est brutal. Pour moi, ça évoque la prison !
- Pour moi non ! c’est seulement si on est restés hermétiques à la Parole de Dieu qu’on est dans les ténèbres.
- Mais les pauvres aussi, ou nous, on est jetés. Ce n’est pas normal !
- On peut être pauvre et avoir de l’amour.

 

« Ce maître nous fait confiance ! Parce qu’il part et qu’il nous laisse tout son trésor...»


- Si on est pauvre, on est rejeté. On ne peut pas vivre dans son confort, en sachant que l’autre est à la rue...
- On voit parfois de beaux gestes. A la Croix-Rouge l’autre jour, une dame qui était aidée a voulu donner un peu plus. C’était comme l’obole de la veuve de l’Evangile...
- Moi je suis moins pessimiste… Je trouve que ce maître nous fait confiance ! Parce qu’il part en voyage et qu’il laisse tout son trésor à ses serviteurs. C’est fort ! Jésus nous fait confiance et nous donne tout avec pour mission de faire fructifier tout ce qu’il nous donne chacun selon ce qu’il est.
- Celui à qui on a beaucoup donné rapporte beaucoup. C’est dire que plus on nous fait confiance, plus ça nous pousse à redonner aussi. Le texte nous dit « qu’aussitôt » ce serviteur va travailler pour faire fructifier les talents.

 

« Il n’y a pas de personne nulle. On est créé à l’image de Dieu, non ? » 


- Et puis on n’est pas jugés. Qu’on ait reçu beaucoup ou pas, si on a fait fructifier les talents, ça fait la joie du maître. Il ne donne pas de norme. « Il veut pour nous l’abondance. »
- Ca veut dire aussi que le Seigneur nous demande de la fidélité, qu’il aime la fidélité. Sinon, les serviteurs n’auraient jamais pu ramener autant à leur maître, s’ils s’y étaient pris à la fin, comme quand on bachotte pour un examen… Si on peut redonner plein de talents, ça montre qu’on travaille d’arrache-pied pour le Royaume !
- Ca veut dire que le dernier serviteur, il n’a pas fait confiance ? Il a eu peur et il a caché son talent. On peut le comprendre quand même, même s’il n’est pas à la hauteur.
- Je crois que Jésus nous dit « en fait, vous avez toujours quelque chose à donner ! ». Le dernier serviteur, il ne s’est pas ouvert à l’amour de Dieu !
- Pour moi, c’est une exhortation au travail. Tout le monde peut faire quelque chose ! Il n’y a pas de personne nulle. On est créé à l’image de Dieu, non ? Le plus difficile c’est de comprendre sa volonté. Sinon, on tourne en rond !
- Il veut qu’on participe à son amour !
- Mais aussi comment discerner ? L’autre jour, une personne est venue chercher de l’aide et elle avait dans sa main un Smartphone à 400€ !
- Il faudrait que le gouvernement fasse plus pour ceux qui n’ont rien. Il faut prier pour nos dirigeants, pour qu’ils prennent de bonnes décisions en faveur des plus petits.
- C’est intéressant ! Tu abordes les talents collectifs de la société ! La Parole de Dieu, elle s’adresse aussi à la collectivité, non seulement à ce qu’on peut faire individuellement, mais aussi collectivement.
- Pendant toute une période, je n’avais rien, je croyais que je n’avais rien. Des personnes de l’église m’ont donné des talents, ils me les ont révélés chez moi.
- Ca c’est important ! En foyer, j’ai toujours été dévalorisée. Par ma mère aussi. Sauf à Marly le Roi quand j’ai fait un stage. Sinon, on m’a toujours dit que je n’étais bonne à rien. Maintenant, je sais que j’ai des talents et des valeurs.

 

« On m’a toujours dit que je n’étais bonne à rien. Maintenant, je sais que j’ai des talents et des valeurs. »

 

NOUS TERMINONS NOTRE ÉCHANGE PAR UNE ACTION DE GRÂCE SPONTANÉE  


- Merci Seigneur pour ce groupe Amitié Espérance, pour tous ces partages, pour tous ces liens d’amitié qui se sont noués et qui continuent même si on ne se voit pas toujours.
- Oui, merci Seigneur pour tout ce groupe qui nous redonne le courage d’avancer vers ton amour.

 

« Fais-nous reconnaître les personnes que nous devons aimer, que nous devons aider. »



- Merci Seigneur pour toutes les personnes qui sont ici, pour ce groupe, pour l’écoute, la patience, les sourires !
- Merci Jésus pour la force que tu me donnes pour continuer à vivre- Merci Seigneur pour les chants. C’était interdit dans mon enfance et j’aurais aimé ça ! Donne-moi d’être forte dans les épreuves. 
- Merci Seigneur de nous avoir rassemblés aujourd’hui en ton nom. Merci pour la place que tu donnes à chacun. Merci pour la grâce de la foi. Fais-nous reconnaître les dons que tu nous donnes, pour que nous puissions aider nos frères. Seigneur, je bénis ton nom ! Car tu nous aimes chaque jour.
- Seigneur, tu m’as donné beaucoup de talents. Les partager oui, mais les multiplier, c’est trop dur ! Merci Seigneur pour cette rencontre.
- Seigneur, donne-nous la grâce de discerner les talents qu’on a, et de mettre sur notre personnes pour les découvrir.
- Merci Seigneur, car dans les sourires, la joie, la douleur, la souffrance, il y a ton visage !

 

 

En savoir plus sur
"Amitié Espérance - Arc en Ciel":


Amitié-Espérance-Arc-en-Ciel propose une présence auprès de personnes éprouvées par la souffrance psychique ou liée à un état dépressif.
Le mouvement rassemble des personnes qui témoignent de l’amitié et de l’Espérance au cœur même de leur fragilité. Il se veut un lieu d’accueil, d’écoute, de partage, de rencontres, au travers des expériences de la vie ordinaire.
Il permet de cheminer au sein d’un groupe, composé d’accompagnants et de personnes fragiles. L’isolement peut ainsi être brisé. Le groupe est un espace convivial où chaque personne est accueillie, écoutée... Pour que chacune conserve toute sa dignité et prenne sa place dans la société et dans l’Eglise.
Ce mouvement diocésain est sous la responsabilité du Service de la Pastorale de la Santé du diocèse de Pontoise.

CONTACT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
TÉLÉCHARGER LE TRACT

 

000passons violet

Geneviève Robert
Déléguée à la pastorale du handicap
Juin 2017

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

mardi 21 novembre
Enseignement catholique
Mgr Lalanne participe au conseil de tutelle de l'Enseignement catholiq...
mardi 21 novembre
Formation
Mgr Lalanne participe à la journée de formation sur Luther, à Massabie...
mardi 21 novembre
JOURNÉE DIOCÉSAINE DE FORMATION AUTOUR DE LUTHER
A l'occasion des 500 ans des 95 thèses de Luther, le 30 octobre 2017. ...
jeudi 23 novembre
Doyens

Rencontre des doyens avec Mgr Lalanne, à Massabielle

calendrier formations

samedi 25 novembre
ATELIER XY - ATELIER CYCLOSHOW
ATELIER XY - ATELIER CYCLOSHOWPour aider les adolescent(e)s, accompagn...
samedi 25 novembre
FIAM : FORMATION INITIALE À L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES MALADES
Pour toute personne envoyée par l’Église qui désire découvrir et vivre...
samedi 25 novembre
RENCONTRES COORDINATEURS ET PRÊTRES RÉFÉRENTS
► Journée des coordinateurs :« Comment rejoindre les parents des enfan...
samedi 25 novembre
SESSION SAINTS LOUIS ET ZÉLIE MARTIN
SESSION SAINTS LOUIS ET ZÉLIE MARTINUn modèle pour nos couples d'aujou...


module flux-01