Module DMS

000logo dms

20/10/2017

1612zoom2

Démarche missionnaire synodale A Sannois un petit groupe a partagé autour de la Parole de Dieu à partir du livret Saint Matthieu. Une expérience simple, fraternelle et féconde.

 

Notre petit groupe a partagé sur les tentations de Jésus (Mt 4,1-11 – Voir le « Zoom 2 » du livret saint Matthieu)

Après avoir lu une fois le texte, puis lu également les notes proposées dans le « zoom », nous avons relu cette Parole et pris quelques minutes pour la laisser descendre en nous.

LES TENTATIONS
Mt 4,1-11

Alors Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Alors le diable l’emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte. » Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s’approchèrent, et ils le servaient.

Télécharger l'intégralité de l'évangile selon saint Matthieu dans le "Livret Saint Matthieu"

Aller plus loin : Comment animer un temps de partage autour de la Parole de Dieu
(document du Jubilé)


Echos du Partage :

- Ce texte me fait penser aux jeunes qui se laissent influencer. Certains ont la volonté de résister et d’autres non.
- Je crois que c’est pareil pour les adultes. Les tentations sont nombreuses et on doit choisir à chaque instant, en demandant à Jésus de nous aider. Parfois on succombe et on demande pardon. Les tentations existent bien.
- Mais Jésus est toujours plus fort que le diable.
- Je n’avais jamais réalisé que Jésus est emmené au désert par l’Esprit - pour y être tenté. C’est l’Esprit qui l’emmène là pour y être tenté. Comme si c’était une mise à l’épreuve. Je ne peux croire en un Dieu qui ferait cela juste pour voir si nous résistons…
- Souvent, on voit Jésus se retirer au désert pour prier. Ce lieu de silence est plutôt le lieu de Dieu ?
- Ce texte vient immédiatement après le Baptême de Jésus. Jésus est mené au désert pour y être tenté mais aussi et surtout pour être vainqueur, vainqueur du mal. Il y aura la croix et la résurrection. Mais pour Jésus, résister aux tentations, c’est déjà manifester qu’il est vainqueur du mal.
- La petite note n° 2 du livret, nous rappelle le symbole du chiffre 40 - les années de désert du peuple d’Israël, les 40 jours de Moïse sur le Sinaï ou la marche d’Elie vers cette montagne. Jésus est uni à tous ces peuples de l’Ancien Testament, qu’il les emmène avec lui au désert. Comme pour manifester que Jésus est vainqueur du mal, sauveur pour tous les peuples ?
- Jésus n’est pas tenté tout de suite, mais au terme de ces quarante jours, quand il est épuisé humainement.
- La tentation des pains me touche particulièrement, parce que même si je ne mange pas beaucoup, j’ai beaucoup de mal à jeûner, à me priver de nourriture. Très vite je meurs de faim. Et même dans la prière, la tentation est là. Je suis touchée que la tentation de Jésus intervienne justement quand il est mort de faim.
- La tentation intervient dans toute épreuve de la vie.
- Mais on ne met pas Dieu à l’épreuve. Ce n’est pas du donnant-donnant. On ne fait pas une action pour que la difficulté soit levée. Cela aussi peut être une tentation !
- Cela me fait penser à ce père récemment assassiné, et dont la dernière parole a été « Arrière Satan ». Le diable veut uniquement qu’on lui cède.
- Dans notre vie quotidienne, la prière nous aide quand on a fait son choix. Et si on a pu aller au-delà de quelque chose, on trouve la paix intérieure.
- La consommation est une séduction, une tentation, surtout en cette période de Noël.
- Tout comme les campagnes des hommes politiques, qui sont dans la séduction et qui promettent monts et merveilles, pour nous faire voter pour celui qui va donner le plus.
- Les tentations diverses peuvent être là, même dans la question du partage avec des associations. Soit on ne partage pas, en se disant que ça sera peut-être mal utilisé. Ou bien on se fait plaisir en participant, mais avec une attitude non respectueuse de la personne. Exemple entendu récemment dans une association sociale : « Vous voulez de la nourriture ? On ne choisit pas. Prenez ce qu’on vous donne. »
- En y réfléchissant, cela s’explique que l’Esprit emmène Jésus au désert pour y être tenté. Il nous montre que nous aussi avons à être vainqueurs, à changer de regard. Le jeûne et la prière nous sont proposés comme voies de résistance.
- Je note qu’à la fin du texte, le diable quitte Jésus assez tranquillement, « Alors le diable le quitte » - même s’il est revenu à la charge par trois fois. Dans d’autres scènes, on voit un combat. Ici non, comme si la Parole citée était sans appel, comme si elle était la plus forte, nourrissante et suffisante pour résister.
- Ce « zoom » du livret saint Matthieu nous invite à nous demander quelle est la volonté de Dieu au travers de ce texte. Pour moi, le Père veut me libérer. Il nous met devant l’épreuve, mais il nous donne les moyens de lutter ou de la traverser. Ce n’est pas lui qui nous met à l’épreuve, mais il nous aide à la traverser. Aucune de mes épreuves ne vient de Dieu. Mais il me faut les traverser. Je ne « négocie» rien.
- En ce moment, quand j’appelle mon fils, je prie avant, pour que nous puissions nous écouter. Ce n’est pas de la négociation, c’est de la confiance. Cela permet de tout lâcher.
- Mais bien sûr, si ça ne marche pas, on a tendance à trouver de bonnes raisons. Mais notre cœur doit être nourri par la Parole et la prière.

Nous terminons notre échange par un bref temps de prière, pour remercier le Seigneur d’avoir permis ce temps de partage – partage sur ce texte difficile pour certains.

Dans la confiance, nous redisons : « Père non pas ma volonté, mais la tienne ! » (Mt 26,39)
Et nous nous tournons vers le Père avec les mots du « Notre Père »

Recueilli par Geneviève Robert
Décembre 2016

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

vendredi 20 octobre
Pédodélinquance
Formation des prêtres sur la pédodélinquance, à Massabielle. Avec la p...
vendredi 20 octobre
Visite pastorale de l'évêque

Mgr Lalanne en visite pastorale, à Méry-sur-Oise

samedi 21 octobre
Nouveaux arrivants
Mgr Lalanne participe à la rencontre des nouveaux arrivants, à l’évêch...
samedi 21 octobre
Visite pastorale de l'évêque

Mgr Lalanne en visite pastorale, à Persan

calendrier formations

lundi 23 octobre
SUR LES PAS DE SAINT PAUL
SUR LES PAS DE SAINT PAULPèlerinage à la rencontre des premières commu...
jeudi 26 octobre
TAIZÉ –TREMPLIN
TAIZÉ –TREMPLINPour les lycéens, étudiants en 1ère année et jeunes pro...
samedi 11 novembre
Formation des acteurs de la préparation au mariage
« MIEUX ACCOMPAGNER LA DIVERSITÉ »Formation des acteurs de la préparat...
lundi 13 novembre
ATELIERS DE L’AVENT ET DU CARÊME
Deux soirées pour approfondir ce que ces temps liturgiques nous donnen...


module flux-01