une

Mariage Une journée de rencontre, de formation et de partage pour tous les acteurs de l’accompagnement des fiancés vers le mariage vient d'avoir lieu à Massabielle. Une formation organisée par l’équipe de la Pastorale Famille, Education et Société, service diocésain qui a été présenté par sa responsable, Angeline Chambost.

 

Lors de cette journée du 19 novembre 2016, après un temps de prière animé par Edmond Terifaatau, Mgr Stanislas Lalanne a insisté sur la famille qui est au cœur des enjeux éducatifs et sociétaux. Il a rappelé qu’un des rôles de la préparation au mariage est d’aider les jeunes couples à mettre des mots sur leur amour, et que cet amour est aussi une clé d’entrée dans la Foi et l’alliance de Dieu avec les Hommes. Il les a encouragés à lire l’exhortation apostolique « Amoris laetitia » et en particulier le chapitre 4, grande catéchèse du Pape François qui développe l’Hymne à l’amour (1 Co 13).

 

« La préparation au mariage est d’aider les jeunes couples à mettre des mots sur leur amour... »

 

L’intervention du théologien Louis-Marie Chauvet avait pour thème « La fidélité amoureuse ». Il a rappelé une affirmation très importante du pape François en réponse à une question sur le mariage : « Le mariage est une vraie vocation, comme le sont le sacerdoce et la vie religieuse. Deux chrétiens qui se marient ont reconnu dans leur histoire d’amour l’appel du Seigneur, la vocation de faire de deux, homme et femme, une seule chair, une seule vie. Et le sacrement du mariage enveloppe cet amour avec la grâce de Dieu, il l’enracine en Dieu même. Avec ce don, avec la certitude de cet appel, on peut partir en sécurité, on n’a peur de rien, on peut tout affronter ensemble ».

Il a ensuite longuement commenté l’épître de St Paul aux éphésiens (Eph 5, 21-33), le mettant en parallèle avec la lettre de saint Paul à Philémon, pour nous montrer que ce texte avait une signification qui échappe à beaucoup d’auditeurs. Il s’agit d’une « bombe théologique ». Si dans le contexte de l’époque il ne pouvait pas être question d’égalité homme-femme, les fondements d’un nouveau rapport dans le couple sont posés. Puis il a développé le lien entre la fidélité de Dieu et le mariage « sacrement de l’amour fidèle ».

Trois témoignages d’équipes de préparation ayant des pratiques différentes ont permis un enrichissement mutuel qui a été le sujet de partages, lors du repas et au cours des carrefours l’après-midi. Le bilan de fin de journée a montré une satisfaction globale des participants et permis d’exprimer de nouvelles attentes.

Pastorale Famille, Education et Société
Décembre 2016

 

Pastorale Famille, Education et Société

Pastorale Famille, Education et Société

Pastorale Famille, Education et Société

Pastorale Famille, Education et Société

Pastorale Famille, Education et Société

Pastorale Famille, Education et Société

 

Témoignage de Hélène Van der Borght, du groupement paroissial de l’Hautil

Cette journée nous invitait à lire l’exhortation apostolique du Pape François « Amoris Laetitia » chapitre 4 « l’amour dans le mariage » et chapitre 6 » quelques perspectives pastorales ». Du commentaire du Père Louis-Marie Chauvet sur la lettre de saint Paul aux Ephésiens (5,2a. 21-33) que « Dieu prend le risque de se livrer entre nos mains, dans nos existences de couples. C’est dans cette pâte humaine de  nos familles, petite église domestique, que se vit l’alliance entre l’humain et le spirituel, signe de l’amour du Christ pour son Eglise ». Propos renforcés par notre évêque. 
Pendant le temps d’échange en petit groupe nous avons souligné l’importance de la collaboration entre prêtres et laïcs. 
Cette journée qui avait commencé par l’invocation de l’Esprit Saint s’est terminé dans l’élan de poursuivre notre service, elle ouvre des perspectives pour approfondir les enjeux de cette mission. Un grand merci à toute l’équipe qui a préparé cette journée.

 

encadre

L’équipe de Pastorale Famille-Education-Société :


Une pastorale qui s’inscrit dans l’esprit
de l’exhortation apostolique du pape François « Amoris laetitia »


L’équipe est composée par les pères Emeric Dupont et Jean-Eudes Gilbert, les diacres Edmond Teriifaatau et Edgard Loembet, Félicité épouse d’Edgard, Florence Gobert qui est venue renforcer le pôle « couple » dont Edmond est responsable, ainsi que Dominique Walon secrétaire de l’équipe et Angeline Chambost, responsable. Cette équipe a été formée entre les deux synodes sur la famille.
Sa mission s’inscrit complètement dans l’esprit de l’exhortation apostolique du pape François « La Joie de l’Amour » (« Amoris laetitia »).
Son rôle est de « prendre soin des familles ». Avec ce qu’elles peuvent offrir : elles sont le premier lieu de solidarité, de transmission de la foi, « véritables petites églises domestiques » ; mais aussi à travers leurs fragilités.

Nous avons plusieurs axes de travail :
- les couples qui doivent toujours « avancer vers un amour toujours plus fort »,
- l’éducation rôle primordial des familles mais qui demande parfois un soutien
- et enfin les familles qui traversent des difficultés, familles blessées, sur qui le regard doit rester ouvert, plein de miséricorde comme celui du Christ.
Tout ceci en tenant compte de la particularité de notre diocèse avec sa grande diversité culturelle.

Notre rôle est par exemple de favoriser une vraie préparation des couples qui sont en route vers leur mariage, objet de cette journée du 19 novembre 2016, mais aussi de soutenir les couples tout au long de leur vie. Cette année par exemple une journée « spirituelle » sera proposée aux couples mariés depuis 2 à 5 ans. Nous organisons également une marche-pèlerinage le 23 avril 2017, de Notre-Dame de France à Baillet jusqu’à la Basilique d’Argenteuil. Nous prierons ensemble pour les familles, en intercession pour les uns et les autres.

Angeline Chambost
Décembre 2016

000logopfes

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter