1911banniere_site_final.jpg

 

1911bouton web denier orange      

25/09/2020

une

Documents De grands textes jalonnent l'histoire du mouvement vers l'unité des chrétiens. Sélection.

 

 

 

 

Le décret conciliaire sur l’œcuménisme Unitatis redintegratio

Unitatis redintegratioLes premières phrases : « Promouvoir la restauration de l’unité entre tous les chrétiens est l’un des objectifs principaux du saint Concile œcuménique de Vatican II. Une seule et unique Église a été fondée par le Christ Seigneur. Et pourtant plusieurs communions chrétiennes se présentent aux hommes comme le véritable héritage de Jésus Christ. Tous certes confessent qu’ils sont les disciples du Seigneur, mais ils ont des opinions différentes. Ils suivent des chemins divers, comme si le Christ lui-même était divisé [I Cor. 1, 13]. Il est certain qu’une telle division s’oppose ouvertement à la volonté du Christ. Elle est pour le monde un objet de scandale et elle fait obstacle à la plus sainte des causes : la prédication de l’Évangile à toute créature. »

Le décret sur l’œcuménisme a été promulgué le 21 novembre 1964 tout comme la Constitution dogmatique sur l’Église Lumen Gentium, rappelant ainsi que le pape Jean XXIII avait donné deux finalités au Concile Vatican II : la rénovation interne de l’Église catholique et le service de la cause de l’unité chrétienne.

Le jour de sa proclamation finale et solennelle, le décret sur l’œcuménisme a obtenu 2137 voix pour et seulement 11 contre. Le Concile Vatican II a solennellement engagé l’Église catholique à œuvrer activement pour l’unité des chrétiens. Le Père Yves-Marie Congar, dans la présentation qu’il a faite de ce texte, écrivait : « L’acte est d’une portée comparable à celle des grandes décisions historiques par lesquelles le mouvement des choses a été décidé pour des siècles. »

 


Directoire pour l’application des principes et des normes sur l’œcuménisme

directoire"À partir du Concile se sont intensifiés des rapports fraternels avec les Eglises et Communautés ecclésiales qui ne sont pas en pleine communion avec l'Eglise catholique ; des dialogues théologiques ont été instaurés et multipliés. Dans son discours à l'occasion d'une assemblée plénière du Secrétariat [pour la promotion de l’unité des chrétiens] (1988) qui s'occupait de la révision du Directoire, le Saint-Père fit remarquer que « l'ampleur du mouvement œcuménique, la multiplication des documents de dialogue, l'urgence ressentie d'une plus grande participation de tout le Peuple de Dieu à ce mouvement, et par conséquent la nécessité d'une information doctrinale exacte en vue d'un engagement juste, tout cela demande que l'on donne, sans tarder, des orientations mises à jour »." (n.3)

Les destinataires de ce Directoire sont explicitement désignés : « Le Directoire s'adresse aux Pasteurs de l'Eglise catholique, mais il concerne aussi tous les fidèles appelés à prier et à travailler pour l'unité des chrétiens sous la direction de leurs Evêques. Ceux-ci, individuellement pour leur propre diocèse et collégialement pour toute l'Eglise, sont responsables sous l'autorité du Saint-Siège de l'orientation et de la pratique concernant l'œcuménisme. »

Le Directoire œcuménique avait été demandé pendant le Concile pour orienter, coordonner et développer l'effort œcuménique. Il a été publié le 25 mars 1993.

 

 

Lettre apostolique Orientale lumen

jour du seigneurLe Pape Léon XIII, dans sa Lettre apostolique Orientalium dignitas voulait défendre le sens des traditions orientales pour toute l'Église. À l'occasion du centenaire de lettre et des initiatives contemporaines par lesquelles ce Pontife entendait favoriser la recomposition de l'unité avec tous les chrétiens d'Orient, le Pape Jean-Paul II voulu qu'un appel semblable, enrichi par les nombreuses expériences de connaissances et de rencontres qui ont été réalisées au cours du siècle écoulé, soit adressé à l'Église catholique. (2 mai 1995)

"Ma pensée se tourne vers les Églises d'Orient, comme le firent de nombreux autres Papes dans le passé, en sentant que leur revenait à eux, avant tout, le devoir de maintenir l'unité de l'Église et de rechercher inlassablement l'union des chrétiens là où celle-ci aurait été brisée. Un lien particulièrement étroit nous unit déjà. Nous avons presque tout en commun, et nous avons surtout en commun l'aspiration sincère à l'unité." (n.3)

"Les Églises d'Orient et d'Occident sont invitées à se concentrer sur l'essentiel : « Nous ne pouvons pas nous présenter devant le Christ, Seigneur de l'histoire, divisés comme nous nous sommes malheureusement retrouvés au cours du second millénaire. Ces divisions doivent céder le pas au rapprochement et à la concorde ; les plaies doivent être cicatrisées sur la route de l'unité des chrétiens » "(n.4)

Le Pape Jean-Paul II invitait les catholiques à se mettre, comme lui, « à l’écoute des Églises d’Orient », de toutes ces Églises qui, ensemble, constituent le second poumon de l’Église du Christ.

 

 

Lettre encyclique Ut unum sint

Ut unum sintLes premières phrases : « Ut unum sint! L'appel à l'unité des chrétiens, que le deuxième Concile œcuménique du Vatican a proposé à nouveau avec une détermination si passionnée, résonne avec toujours plus d'intensité dans le cœur des croyants, particulièrement à l'approche de l'An 2000 qui sera pour eux un saint Jubilé, mémoire de l'Incarnation du Fils de Dieu qui s'est fait homme pour sauver l'homme. »

« L'Eglise catholique considère dans l'espérance l'engagement œcuménique comme un impératif de la conscience chrétienne éclairée par la foi et guidée par la charité. Ici encore, on peut appliquer la parole de saint Paul aux premiers chrétiens de Rome : « L'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit » ; ainsi « l'espérance ne déçoit point » (Rm 5, 5). C'est l'espérance de l'unité des chrétiens qui trouve sa source divine dans l'unité trinitaire du Père et du Fils et de l'Esprit Saint. » (n. 8)

« Je prie l'Esprit Saint de nous donner sa lumière et d'éclairer tous les pasteurs et théologiens de nos Églises, afin que nous puissions chercher, évidemment ensemble, les formes dans lesquelles ce ministère pourra réaliser un service d'amour reconnu par les uns et par les autres. » (n. 95)

Cette lettre a été publiée le 25 mai 1995.

 

Discours du Pape Benoît XVI à sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury

bxvi rowanCe discours n’est pas ce qu’on appelle un grand texte, mais il est très intéressant à lire pour comprendre que le chemin de l’unité est un chemin de vérité où il faut savoir regarder les situations en face et se parler. C’était le 26 novembre 2006 à Rome.

« Dans le contexte actuel, toutefois, et en particulier dans le monde occidental sécularisé, il existe de nombreuses influences et pressions négatives qui touchent les chrétiens et les communautés chrétiennes (...) Nous croyons que ces questions, qui font actuellement l'objet de discussions au sein de la Communion anglicane, revêtent une importance vitale pour prêcher l'Evangile dans son intégrité, et que vos débats actuels façonneront l'avenir de nos relations. »

À ces paroles du Pape, l’Archevêque de Canterbury répondit notamment : « Je l'affirme en ayant conscience que le chemin vers l'unité n'est pas un chemin facile, et que les discussions sur la façon dont nous appliquons l'Evangile aux défis que pose la société moderne peuvent souvent obscurcir, voire menacer les résultats du dialogue, du témoignage commun et du service. » Et il poursuit « Dans le monde moderne, aucune partie de la famille chrétienne n'agit sans que cela n'ait un impact profond sur nos partenaires œcuméniques ; seule une solide base d'amitié dans le Christ pourra nous permettre d'être honnêtes dans notre dialogue les uns avec les autres sur ces difficultés, et de rechercher des façons de progresser qui s'efforcent d'être pleinement fidèles à la charge qui est la nôtre en tant que disciples du Christ. »

 

L’Exhortation apostolique Evangelii Gaudium

Evangelii GaudiumDans cette longue exhortation datée du 24 novembre 2013, le Pape François consacre plusieurs paragraphes (244 à 249) au dialogue œcuménique. « L’engagement œcuménique répond à la prière du Seigneur Jésus qui demande « que tous soient un » (Jn 17,21). La crédibilité de l’annonce chrétienne serait beaucoup plus grande si les chrétiens dépassaient leurs divisions et si l’Église réalisait « la plénitude de catholicité qui lui est propre en ceux de ses fils qui, certes, lui appartiennent par le baptême, mais se trouvent séparés de sa pleine communion (...) Étant donné la gravité du contre témoignage de la division entre chrétiens, particulièrement en Asie et en Afrique, la recherche de chemins d’unité devient urgente. Les missionnaires sur ces continents répètent sans cesse les critiques, les plaintes et les moqueries qu’ils reçoivent à cause du scandale des chrétiens divisés (...) Les signes de division entre les chrétiens dans des pays qui sont brisés par la violence, ajoutent d’autres motifs de conflit de la part de ceux qui devraient être un actif ferment de paix. »

Septembre 2020

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton accueil

bouton emploi

bouton facebook

je donne col gauche

2005LGS bouton

bouton family2

cal evenement

samedi 26 septembre
Hospitalité

Mgr Lalanne préside la messe avec l’Hospitalité, à l’évêché

samedi 26 septembre au samedi 26 septembre
ATD : Journée portes ouvertes
11h - 20h : Journée portes ouvertes ATD Quart Monde à Méry-sur-Oise (C...
dimanche 27 septembre
Eglise Sainte-Marie-des-Peuples
Mgr Lalanne préside la messe de rentrée de la paroisse et bénit le nou...
mardi 29 septembre
Mutuelle Saint-Martin
Mgr Lalanne participe au conseil d’administration de la Mutuelle Saint...

 

cal formation

mercredi 30 septembre
L'atelier Théologique - Théo95
Pour toute personne ayant une curiosité théologique Animé par P. Loui...
lundi 05 octobre
Ouvrir la Bible
Pour tous Avec Christiane Marmèche, théologienne Les lundis de 20h30...
mercredi 14 octobre
Atelier de langue biblique : Grec
Pour les personnes qui ont reçu une initiation au grec Animé par Dami...
samedi 21 novembre
Forum Wahou !
Redécouvrir le beau projet de Dieu A partir de 18 ans, pour les étudi...