25/09/2018

une

Œcuménisme A l'occasion de la Semaine de Prière pour l'Unité des Chrétiens, une rencontre a eu lieu à Ermont. Protestants et catholiques ont vécu ce temps sur le thème de la réconciliation et de la miséricorde. Et des enfants ont abbatu symboliquement le mur de la haine et de l'injustice...

 

Les fervents partisans de l'oecuménisme se sont retrouvés au temple d'Ermont pour une prière commune le 19 janvier 2017. Parmi eux il y avait des Ermontois, bien sûr, mais aussi des protestants et des catholiques venus de villes voisines. Le pasteur Philippe Grand d'Esnon a prononcé la liturgie d'accueil des fidèles et l'introduction à la prière pénitentielle. Cette prière était accompagnée d'un geste symbolique : des fidèles membres de chacune des communautés apportaient des pierres en alternance, pour construire un mur. Sur chaque pierre était inscrit un péché : manque d'amour, mépris, torture, orgueil, etc. A la pose de chaque pierre, une demande de pardon était formulée.

Puis les fidèles ont écouté l'extrait de la seconde lettre de Paul aux Corinthiens, qui nous presse, au nom du Christ, de nous réconcilier avec Dieu, et la parabole bien connue du père miséricordieux. Le Père François Noah, chargé de la prédication, l'a bâtie sur deux thèmes : le souvenir de Martin Luther, mort il y a 500 ans, et l'amour du père de la parabole. Il a exprimé sa joie de participer à une célébration oecuménique et nous a invités à ne pas voir dans Luther un penseur à l'origine d'une division entre chrétiens, mais plutôt un homme habité par le Saint Esprit pour bousculer les chrétiens, les amener à réfléchir sur leurs écarts et leurs manquements. Les idées de réforme de Luther régénèrent l’Eglise et l’Église de ce temps-là avait besoin d'être réformée. L’Esprit Saint vient redonner un souffle nouveau à l’Eglise. En notre temps, le mouvement oecuménique et le concile Vatican II ont ouvert la voie vers la réconciliation. Comme dans la parabole, Dieu est le Père aimant qui laisse ses enfants libres, au risque de les voir s'égarer sur de mauvais chemins, son plus grand désir est de les rassembler auprès de lui. Dans notre agir au quotidien, reconnaissons que nous sommes tantôt le fils prodigue qui gaspille les dons reçus, tantôt le fils aîné, jaloux du pardon accordé au cadet. Notre démarche doit être celle du père, dont le beau visage est pétri de miséricorde. 

Alors vint le moment d'abattre le mur de la haine et de l'injustice. Quand il fut à terre, Lucette, la doyenne de l'assemblée, fut chargée de monter une croix avec ces pierres retournées. Par son sacrifice sur la croix, le Christ a effacé nos péchés ! Nous pouvons alors échanger la paix. L'offrande récoltée en cette soirée est destinée aux chrétiens d'Orient. Après le chant d'action de grâces et la bénédiction liturgique, la soirée s'est achevée autour d'un verre et de gâteaux, comme au temps de Jésus... Oui ! Relisez les évangiles : dans la plupart des cas, Jésus prêche, les disciples écoutent et ensuite on participe à un banquet ou un pique-nique géant. 

Je ne veux pas clore mon témoignage sans raconter l'histoire des pierres. Le 11 octobre 2015, des briques de lait vides ont servi à construire un « pont de la fraternité » pendant la kermesse. En janvier 2017, le pont, qui commençait à paraître encombrant, a été démantelé ; les briques, assemblées par quatre, ont été habillées de papier imprimé simulant le granit. Ces pierres ont été montées en mur, puis en croix, selon les suggestions de l'équipe oecuménique de Berlin, par les chrétiens adultes présents le jeudi soir. Les jeunes protestants ont refait les mêmes gestes le vendredi soir. Et le samedi après-midi, ce sont les catholiques de l'aumônerie qui ont utilisé les pierres et rebâti le mur et la croix. Puissent nos jeunes bâtisseurs se souvenir longtemps de ces symboles fraternels et mettre leurs talents à remplacer les murs de méfiance par la croix du salut !

 

1

1

1

1

5

5

5

5

Claudia Garderet
Février 2017

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

mardi 25 septembre
Rencontre des évêques d’Île-de-France
Mgr Lalanne participe à la rencontre des évêques de la province d'Île-...
mercredi 26 septembre
Carmel

Rencontre du Carmel avec Mgr Lalanne

mercredi 26 septembre
Catéchuménat
Rencontre de l'équipe diocésaine élargie du catéchuménat avec Mgr Lala...
mercredi 26 septembre
Economat

Rencontre des partenaires de l'économat avec Mgr Lalanne

calendrier formations

mardi 25 septembre
ÉTUDE DE L’ÉVANGILE SELON SAINT JEAN
Pour tous. Avec le père Damien Noël, bibliste. Dix mardis, de 20h à 2...
mercredi 26 septembre
APPRENDRE À RACONTER LA BIBLE.
Pour tous. La Bible n'est pas un conte mais elle se raconte. Créer so...
jeudi 27 septembre au jeudi 27 septembre
RÉCOLLECTION DE LA PASTORALE SANTÉ
Pour les membres du SEM, des aumôneries des hôpitaux, de la pastorale ...
vendredi 28 septembre
SESSION « COUPLES EN DIFFICULTÉ : UN CHEMIN ENCORE POSSIBLE ? »
Pour les couples en difficultés. Week-end de démarrage du programme «...