1911banniere_site_final.jpg

 

1911bouton web denier orange      

07/04/2020

2002appel adultes une

Appel décisif Dimanche 1er mars 2020 à la cathédrale de Pontoise, 144 adultes du Val-d'Oise, de 18 à 67 ans, ont été appelés aux sacrements du baptême, de la confirmation et de l'eucharistie, lors de la célébration de l'Appel décisif présidée par Mgr Stanislas Lalanne. Lire l'homélie et voir les images !

 

Homélie de Stanislas Lalanne
lors de l’appel décisif des catéchumènes adultes
Dimanche 1er mars 2020

Chers amis, en relisant les belles lettres personnelles que vous m’avez adressées et qui ont alimenté mon action de grâce ces dernières semaines, je pensais à la guérison, à Jéricho, de l’aveugle Bartimée, dans l’évangile de saint Marc. Il me semblait que chacune et chacun d’entre vous était d’une certaine manière ce Bartimée, assis au bord du chemin qui mendiait et attendait le passage de Jésus, qui guettait la lumière.

Ce que vous m’avez confié m’a touché profondément et m’a fait comprendre que vous aussi, vous ressentiez avoir été longtemps privés d’une certaine lumière et d’une certaine vie. Vous avez pris conscience de ce qui vous manquait, souvent à l’occasion d’événements imprévus ou importants. Par exemple : la mort d’un être cher, l’épreuve de la maladie, la découverte de l’amour d’un homme ou d’une femme qui sont devenus ou qui vont devenir votre époux ou votre épouse, la naissance d’un enfant, le baptême d’un enfant dont on vous demandait d’être le parrain ou la marraine.

Votre cœur a aussi pu être touché par des faits plus discrets ou plus intimes mais aussi par le rayonnement et le témoignage de personnes qui vivaient autour de vous ou dont vous étiez proches. A travers ces différents épisodes, que chacun ou chacune d’entre vous peut ajuster à sa propre histoire, se posait peu à peu la question : Pourquoi pas moi ? Pourquoi ai-je été tenu à l’écart de cette source de vie ? Est-il trop tard aujourd’hui ? Le baptême est-il réservé aux bébés ou bien est-il possible de le recevoir à tout âge ?

2002appel adultes1

2002appel adultes2

Un jour enfin, vous avez osé, osé croire, osé parler, osé dépasser vos peurs, nos appréhensions. Osé franchir le seuil d’un presbytère ou d’une église. Pour beaucoup d’entre vous ce fut une étape importante. Alors, le dialogue, qui avait commencé au secret de votre cœur, a pris la forme d’une conversation avec quelqu’un qui se montrait disponible et ouvert pour entendre vos questions, vos désirs.

Puis, une ou une plusieurs personnes de la communauté ont reçu mission de vous accompagner. Cela vous a permis de mieux découvrir la personne de Jésus, ce qu’il a vécu et enseigné, mais de connaître aussi ceux qui sont aujourd’hui ses disciples, ce qu’ils croient, et comment ils essayent de vivre leur foi. Vous avez découvert l’Eglise et ses sacrements, et tout ceci a petit à petit transformé votre vie. Car on ne se fait pas baptiser sans se convertir. On ne devient pas chrétien simplement par un changement d’uniforme ou de titre, mais parce que la parole de Dieu change votre vie.

Je pense à l’un d’entre vous qui m’a raconté dans sa lettre que ses grands-parents lui avaient donné il y a quelques années un Nouveau Testament de poche et qui lui avait servi longtemps de cale pour laisser entrouverte la porte de sa chambre. En effet, il n’aimait pas dormir tout à fait dans le noir et il profitait de la lumière du couloir pour se rassurer ! Et voilà qu’un jour il a eu le désir d’ouvrir ce Nouveau Testament et de se lancer avec passion dans la lecture des Evangiles. Et il me raconte comment cette découverte de la Parole de Dieu, de cette Bonne Nouvelle, était devenue comme une porte entrouverte que le Seigneur l’invitait à pousser et à franchir, sans se forcer, une invitation au jeune curieux plutôt agnostique qu’il était !

2002appel adultes5

2002appel adultes4

Vous êtes nombreux à avoir fait cette expérience de la radicale nouveauté de la Parole de Dieu, lumière sur votre chemin. Et cette rencontre du Christ a peu à peu transformé votre vie. Deux exemples parmi d’autres :
- « Je constate le changement qu’il y a eu en moi et le chemin qu’il me reste à faire pour donner plus de place à Jésus mais je suis sûre de ne plus le quitter. »
- « Mon cœur s’est ouvert au pardon, à l’acceptation des épreuves. J’aimerais pouvoir mettre ma vie et celle de mes proches entre ses mains comme Abraham, avoir entière confiance en lui. »

Oui, être disciple du Christ : vous conduit à mettre de l’ordre dans votre existence, modifie votre façon de travailler ou d’utiliser les biens de ce monde, transforme votre regard sur les autres, sur l’avenir, sur le monde, sur vous-mêmes. Enfin, vous faites également l’expérience qu’être disciple du Christ, c’est accepter de vivre, à sa suite, un véritable combat spirituel. L’Evangile que nous venons d’entendre l’atteste.

Vous serez sans doute surpris : Jésus a été tenté tout au long de sa vie. Et pas seulement au désert !
Tenté, il l’a été par les foules qui voulaient le faire roi.
Tenté, il l’a été quand les gens lui demandaient des prodiges.
Tenté, il le fut par Pierre qui le pressait de renoncer à la folie de la croix.
Tenté, il l’est quand ses adversaires l’agressent, quand il prie à Gethsémani ou quand les chefs religieux lui disent de se sauver en descendant de la croix.
Il a eu à lutter contre toutes formes de tentation mais il en a été victorieux, en se nourrissant avant tout de la Parole de Dieu.

Il en sera de même pour vous. Il y a dans la vie du chrétien un combat spirituel à la suite du Christ, pour tenir dans la fidélité, pour ne pas vous décourager dès la première difficulté, dès la première déception, pour oser affronter les moqueries, pour adopter un art de vivre qui a le goût de l’Evangile, fait de partage, de pardon, d’écoute, de respect inconditionnel de l’autre, pour, jour après jour, entrer dans l’intimité du Père dans la prière…
L’Esprit Saint vous donnera force et fidélité. Vous le savez, ce combat spirituel, cette transformation ne sont pas achevés.

2002appel adultes3

2002appel adultes6

Chaque année, le temps du carême nous invite à vivre la conversion pour rendre nos vies ordonnées et orientées par l’amour du Christ. Votre chemin dans le catéchuménat a duré un certain nombre de mois, voire d’années. Mais le moment présent n’est plus celui de la préparation. Il est celui du passage aux actes.
Il ne s’agit plus simplement de franchir le seuil d’une église, mais de présenter toute votre vie à Dieu pour qu’il en prenne possession. C’est ce que nous vivons ce soir au moment où je vais vous appeler personnellement par votre nom.

Chers amis, vous êtes aujourd’hui au cœur de cette Eglise pour y être accueillis avec une joie très profonde : prêtres et diacres, consacré(e)s, fidèles laîcs. Oui, nous sommes heureux que vous nous rejoigniez, que vous deveniez des nôtres. Nous sommes heureux d’ouvrir pour vous les portes de notre famille.

Par votre baptême, vous allez devenir membres de cette famille de façon définitive et indissoluble. Alors, je vous demande de recevoir notre invitation et notre appel comme une grâce que Dieu vous offre. Pendant quelques instants de silence, prions les uns pour les autres, les uns avec les autres pour que la puissance de l’Evangile transforme nos vies. Amen.

2002appel adultes7

2002appel adultes8

2002appel adultes9

2002appel adultes10

Mars 2020
Photos : Jean-Michel Fehrenbach

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton accueil

bouton emploi

bouton facebook

je donne col gauche

bouton family2

cal evenement

Dans le diocèse de Pontoise,
tous les événements (célébrations, rencontres, formations, pèlerinages...) sont annulés jusqu'à nouvel ordre.