20/11/2018

une

Catéchuménat Le Service diocésain du catéchuménat des adultes a décidé de réfléchir sur « Amoris Laetitia », convaincu que cette exhortation du pape François peut éclairer la manière d’accompagner les adultes se préparant aux sacrements de l’initiation.

 

Dans sa catéchèse du 24 octobre 2018, le pape François disait : « avant de recevoir le sacrement du mariage, il faut une préparation soignée, je dirais un catéchuménat, parce que c’est toute la vie qui se joue dans l’amour… »

Or, de la même façon que le catéchuménat dit quelque chose de ce que doit être la préparation au mariage, ainsi Amoris Laetitia nous dit quelque chose de que doit être notre accueil, notre écoute et tout notre accompagnement auprès des catéchumènes. Et plus largement auprès de tous ceux qui se présentent sur le seuil de l’Eglise et frappent à la porte.

C’est fort de cette conviction que l’équipe diocésaine du catéchuménat a décidé de commencer toutes ses réunions par un temps de partage sur l’exhortation apostolique Amoris Laetitia, « La joie de l’amour. »

 

1

 

 

VOICI LE FRUIT DE NOTRE PREMIER PARTAGE
À PARTIR DU PRÉAMBULE ET DU 1ER CHAPITRE.

 

- Appel à « élargir notre regard » et à prendre soin avec amour de la vie des familles, car elles « ne sont pas un problème, elles sont d’abord une opportunité ». (§7) Ce qui est dit ici des familles est aussi valable pour les catéchumènes. Ne pas se laisser aller à ne voir que les problèmes, les soucis, en oubliant que les catéchumènes sont d’abord des personnes touchées par le Christ, en route à sa suite, opportunités pour notre Eglise. En souhaitant que sa lettre stimule les familles chrétiennes « à valoriser les dons du mariage et de la famille, et à garder un amour fort et nourri de valeurs, telles que la générosité, l’engagement, la fidélité ou la patience » (§5), le pape François nous invite à poser un regard positif sur ces institutions et sur les situations même imparfaites, en en partageant et en valorisant les bienfaits et les fruits.

- Appliquer le principe de réalité de la Joie de l’Evangile : s’adapter aux personnes en partant de leur situation actuelle et en se sentant invités à la miséricorde et au discernement pastoral face aux situations qui ne répondent pas pleinement à ce que le Seigneur nous propose, (§6).

- La Bible ne nie pas la réalité amère de notre condition humaine, ni la violence, la douleur et le mal qui brisent la vie de la famille et son intime communion de vie et d’amour, (§19). Elle reconnaît et raconte nombre de situations compliquées, violentes, voire criminelles de l’existence humaine ; elle en parle, donc le catéchumène aussi peut en parler ; et c’est en en parlant que des chemins peuvent s’ouvrir : dans l’Ancien Testament, lorsque le Peuple ou les personnes traversent des situations difficiles ou des épreuves, la solution révèle l’action de Dieu.

- Dans l’Evangile, Jésus est confronté à toutes les situations humaines (§21), et il jette sur les personnes et les situations un regard lucide mais plein de tendresse et de bienveillance. C’est celui auquel doit s’exercer l’accompagnateur. Jésus côtoie les familles dans leur quotidien et toutes les circonstances de leur vie. De la même façon, l’accompagnateur doit se faire proche de celui qu’il accompagne ; avec délicatesse, lui laisser la possibilité de se dire. Alors que certains accompagnateurs vont parfois jusqu’à l’occultation de ce qui est dit, croyant sans doute bien faire en facilitant les choses, mais entraînant en même temps le catéchumène dans une sorte de schizophrénie qui ne lui permet pas d’être lui-même, tout entier, un, avec ses zones d’ombre et de lumière, offert au Salut que Jésus donne.

- Du même coup, l’Evangile, la Parole de Dieu ne se révèle pas comme une séquence de thèses abstraites, mais comme une compagne de voyage, (§22), pour tous et toutes les situations. Elle doit donc accompagner tout particulièrement le cheminement du catéchumène. Ainsi, pour relire notre accueil et notre écoute, nous vous invitons à méditer l’Evangile de la samaritaine (Jean 4, 5-30).

- Le travail de l’homme est bien présenté comme une action éminemment positive, source de stabilité et de fécondité, permettant l’entretien de la famille et participant à la valorisation de l’homme (§24) ; mais aussi comme manque dans notre société contemporaine et donc source de souffrance et de dévalorisation (§25) ; un problème largement rencontré chez les catéchumènes.

- Importance de la tendresse, et des gestes qui peuvent la manifester, dans le don de soi aux autres (§27) d’une part, mais aussi dans tous les gestes de tendresse physique filiaux, accolades, embrassades, serrement de main, soutien (§28). Nous ne sommes pas des êtres désincarnés, notre accompagnement ne doit pas l’être non plus.

 

2

3

4

 

Service diocésain
du catéchuménat des adultes
Octobre 2018

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

mercredi 21 novembre au mercredi 21 novembre
CAFÉS RENCONTRES AU CAFÉ DE ST-OUEN-L'AUMÔNE
Pour tous. Pour permettre la rencontre entre personnes porteuses de ...
jeudi 22 novembre
Conférence : Enjeux éthiques de la PMA
Conférence à deux voix le jeudi 22 novembre 2018 de 20h à 22h (accueil...
vendredi 23 novembre
Diaconie

Conseil diocésain de la diaconie avec l'évêque, à l’évêché

vendredi 23 novembre
Saint Jean-Baptiste de la Salle
Mgr Lalanne participe à la messe pour l’anniversaire de la mort de sai...

calendrier formations

mercredi 21 novembre au mercredi 21 novembre
CAFÉS RENCONTRES AU CAFÉ DE ST-OUEN-L'AUMÔNE
Pour tous. Pour permettre la rencontre entre personnes porteuses de ...
samedi 24 novembre
FIAM : FORMATION INITIALE À L’ACCOMPAGNEMENT DES MALADES
Pour toute personne envoyée par l’Église qui désire découvrir et vivre...
mardi 27 novembre
Dans une société qui doute d'elle-même, que devient la mission de l'Église ?
A destination des responsables pastoraux en milieux populaires (prêtre...
samedi 08 décembre
« TOUS APPELÉS À LA SAINTETÉ ! » RÉCOLLECTION PENDANT LE TEMPS DE L’AVENT
Pour tous. Avec le P. Louis-Marie Chauvet ►Samedi 8 décembre de 9h à...