Module DMS

La grande Assemblée

22/04/2018

30ans rideaux

30 ans Jacqueline, membre du SEM d'Herblay, témoigne que le fait d'oser témoigner de notre foi fait souvent tomber les barrières...

 

Je pense à ce que j'ai vécu récemment à la clinique. J'apportais régulièrement la communion à Pauline dans une chambre à 2 lits. Sa voisine priait volontiers avec nous mais ne communiait pas. Tout se passait bien.

J'arrive un dimanche. Changement de décor et d'atmosphère. Rideaux tirés entre les deux lits. Pauline me voit, met un doigt sur ses lèvres en désignant de la main et d'un geste négatif sa voisine de l'autre côté du rideau. Je comprends qu'il faut être discrète.

Dans ces cas-là je vais en premier à la nouvelle venue. Ce que je fais et je découvre une dame italienne, Angela qui ne parlait pas du tout Français mais qui avait déjà néanmoins une opinion bien arrêtée sur sa voisine, Pauline, qu'elle me désignait du doigt derrière le rideau dans un geste tout aussi négatif que celui qu'avait eu Pauline elle-même.

« On tire le rideau qui les séparait et je vois deux visages heureux... »

Nous ne pouvions pas beaucoup échanger. Je ne parle pas Italien. J'essaie comme je peux de faire passer un message en mettant une main sur mon cœur et je risque: «catholica...». Avec un sourire heureux, elle m'avoue elle aussi qu'elle est: «catholica». Nous nous serrons la main et je pointe mon doigt vers Pauline, derrière le rideau: «catholica, tambien». C'est le mot espagnol qui me venait. Mais, apparemment, il fut compris. Il y eut une grande joie sur le visage d'Angela. Je lui expliquai, en ouvrant ma custode, que j'apportais la communion à Pauline. Elle me fait comprendre qu'elle la veut elle aussi. Je vais côté Pauline et j'explique la situation. On tire le rideau qui les séparait et je vois 2 visages heureux : Pauline et Angela se regardant d'un œil nouveau.

Nous avons prié en français, en italien et le Pater Noster nous a réunies en latin... Il y eut un autre visage heureux et surpris: celui de l'aide-soignante qui rentra quelques minutes plus tard dans la chambre... Merveille que fait le passage du Seigneur qui peut faire tomber les murs qui nous séparent et... les rideaux!

OSONS si nous sommes malades, OSONS demander le passage de l'aumônerie pour nous si nous sommes hospitalisés. OSONS le proposer aux malades de nos familles ou de notre entourage. Ça peut changer des choses. Et puis, Jésus l'a dit: «Celui qui se sera déclaré pour moi devant les hommes, je me déclarerai pour lui devant mon Père...»

Jacqueline, membre du SEM d'Herblay

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

1702denier module

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

mardi 24 avril
Nomination des diacres

Conseil de nomination des diacres avec l'évêque, à l’évêché

vendredi 27 avril
Conseil épiscopal

Conseil épiscopal, à l’évêché

lundi 30 avril
Visite pastorale de l'évêque

Visite pastorale de l'évêque dans le doyenné du Vexin

mercredi 02 mai
Jeunes confirmands
Mgr Lalanne rencontre les jeunes confirmands des doyennés d’Herblay-Ta...

calendrier formations

samedi 05 mai
La rencontre de printemps de l'Académie Liturgique
La rencontre de printemps de l'Académie LiturgiqueSamedi 5 mai 2018 de...
mercredi 23 mai
PÈLERINAGE À LISIEUX
PÈLERINAGE À LISIEUXPour les collégiens 6ème-5ème, Dates au choix :Me...
jeudi 24 mai au jeudi 24 mai
Le deuil après un suicide
Journée diocésaine des équipes d'accompagnement des familles en deuil ...
vendredi 25 mai
Formation pour les fiancés
POUR FIANCÉS « AMOUR ET ENGAGEMENT »Poser les fondations de votre coup...


module flux-01