Module DMS

000logo dms

29/04/2017

cerclesilence

Solidarité  Le prochain Cercle de silence se tiendra ce vendredi 21 avril 2017, de 18 à 19 heures, Place du Général de Gaulle, au-dessus de la gare de Cergy-préfecture.

 

Depuis novembre 2009, le Cercle de silence de Cergy-Pontoise rassemble des citoyens qui par cette manifestation silencieuse veulent alerter les pouvoirs publics et l'opinion sur la situation des migrants et des réfugiés. Ses participants, dont beaucoup sont engagés dans diverses associations d'aide aux migrants, veulent montrer de façon plus visible leur volonté d'offrir le meilleur accueil possible à tous ceux que la guerre, les mauvais traitements, l'insécurité ont poussés sur les routes de l'exil.

Les Cercles de silence (il en existe des dizaines en France et dans d'autres pays européens) se sont formés à l'origine en réagissant aux conditions de privation de liberté de ceux que les autorités de l’Etat placent dans les Centres de Rétention Administrative (CRA) en vue d’une expulsion pour défaut de titre de séjour valide. Ils ont été amenés à élargir leur vigilance aux procédures suspicieuses et aux pratiques inutilement tracassières appliquées aux étrangers et à leurs familles.

Aujourd'hui l'accueil des étrangers est l'objet de crispations, de discours de fermeture et de rejet. Le Cercle de silence rappelle que l'étranger est d'abord une personne humaine, et que l'accueillir dignement est un devoir pour tous.

Le Cercle est ouvert à tout le monde : on peut s'y joindre à tout moment, pour une heure ou pour quelques minutes.

► Contact : Marc et Brigitte Chambolle (01 30 30 31 52)
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1

2

3

Le cercle de silence s’élève contre la violation des droits des migrants notamment et surtout de ceux que les autorités de l’Etat privent de liberté, en les plaçant dans les Centres de Rétention Administrative de métropole ou des départements d’outre-mer, en vue d’une expulsion pour défaut de titre de séjour valide.
Il s’élève contre le fait que leurs droits à saisir les tribunaux contre les décisions préfectorales sont battus en brèche en raison de la rigueur des conditions imposées:
- défaut d’information sur la possibilité de se pourvoir en justice.
- brièveté des délais (48 heures, voire 24 heures en cas d’appel d’une décision du juge des libertés et de la détention (JLD) pour introduire des recours devant les tribunaux.
- expulsions parfois exécutées au mépris des recours, ou au mépris des décisions de justice en faveur de ces personnes.

Le sujet de l’immigration est un sujet polémique et instrumentalisé par trop de responsables. Il est l’objet d’un grand nombre de discours qui reposent sur des idées reçues et de préjugés.

C’est pourquoi le cercle de silence refuse la stigmatisation des étrangers quels qu’ils soient et vous invite à refuser d’entrer dans ce jeu délétère par votre présence silencieuse.

L’actualité nous force à constater, plus que jamais, que l’on ne pourra empêcher une personne en danger de quitter son pays et qu’à défaut d’autorisation légale, de visa, la seule solution à laquelle il se résout, en désespoir de cause, est le recours à la clandestinité avec les risques et périls que cela comporte.

Il est donc légitime de s’interroger sur l’efficacité des mesures de verrouillage des frontières et de l’arsenal juridique et policier dissuasif qui est mis en œuvre.
Il est non moins légitime de contester les procédures appliquées en France puisque 46% des personnes retenues sont libérées par les juges et dans une proportion non négligeable par les préfectures elles-même, et que, d’autre part, la proportion des personnes libérées pourrait être encore plus élevée si elles avaient pu avoir recours au juge judiciaire avant le 6ème jour de rétention.

Il est important que chaque citoyen mesure les conséquences des lois et décrets en vigueur, qu’il en apprécie la valeur éthique, qu’il interpelle les personnes, élus et fonctionnaires, qui préparent, votent ou appliquent la loi au nom de la France et des Français, en raisons des abus constatés.

De quel droit ne pas reconnaître à tous les étrangers les mêmes droits, la même dignité qu’à nous-mêmes ?
De quel droit punir de privation de liberté un étranger qui a quitté son pays volontairement, ou l’a fui par nécessité vitale, sous prétexte qu’il n’est pas en règle du point de vue administratif ?

Le cercle de silence dénonce l’idée sournoise d’invasion, « d’appel d’air », qui légitime et conforte les conceptions sécuritaires et les comportements des autorités publiques alors que les « vagues » d’immigrants sont l’effet des désordres du monde - guerres, dictatures, fanatismes politico-religieux, dérèglements économiques et sociaux...-

Il incite à confronter les « idées reçues » concernant les étrangers avec une réalité très différente, et à plaider en faveur d’une politique fondée sur la volonté de vivre ensemble, sur l’HOSPITALITE.

Pour faire prévaloir les valeurs d’élémentaire justice et d’accueil des étrangers, rejoignez très nombreux le cercle de silence.
Par votre présence, vous donnerez force aux interventions et plaidoyers des associations et personnes qui se sont engagées à défendre leurs droits.

Cercle de Silence de Cergy

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

1702denier module

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

samedi 29 avril
WEEK-END DE PRÉPARATION AU MARIAGE
WEEK-END DE PRÉPARATION AU MARIAGE► Les samedi 29 et dimanche 30 avril...
samedi 29 avril au
Visite-conférence de l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de Gonesse
Samedi 29 avril 2017 à 15h à l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de Gones...
mercredi 03 mai
Secrétariat pour la communication
Mgr Lalanne participe à l'assemblée plenière du secrétariat pour la co...
jeudi 04 mai
Secrétariat pour la communication
Mgr Lalanne participe à l'assemblée plenière du secrétariat pour la co...

calendrier formations

mardi 02 mai
FAMILLES EN DEUIL : JOURNÉE DIOCÉSAINE
FAMILLES EN DEUIL : JOURNÉE DIOCÉSAINEde 9h à 16h à la Maison paroissi...
vendredi 05 mai
FORMATION : LA THÉOLOGIE DU CORPS
FORMATION : LA THÉOLOGIE DU CORPS ► Du vendredi 5 (19h) au lundi 8 ma...
jeudi 18 mai au
Conférence judéo-chrétienne
Conférence : La République et le fait religieux, conférence à plusieur...
samedi 20 mai
RETRAITE EUCHARISTIE ET SACREMENT DE MARIAGE
RETRAITE EUCHARISTIE ET SACREMENT DE MARIAGE ► Du 20 mai (9h) au 21 m...


module flux-01