Module DMS

000logo dms

24/02/2018

une

Cinéma Dans une campagne française éloignée des grandes villes et ignorée des touristes, un photographe regarde avec tendresse des paysans essoufflés, résister à la lente et inéluctable disparition de leur monde.

 

Sans adieu

de Christophe Agou.
France, 2017, 1h39.
Documentaire. Festival de Cannes, sélection ACID

Sortie en France le 25 octobre 2017

 

1Le réalisateur de ce très beau documentaire est un photographe de renommée internationale, Christophe Agou. Il est né dans cette région du Forez qu'il filme, puis il est parti très loin et revenu avec un autre regard. Parfois, il n'est pas nécessaire d'aller dans des endroits exotiques pour filmer des choses rares ou inhabituelles : il suffit de savoir regarder avec intelligence et sans à priori.

Dans le calme des images de Christophe Agou, le spectateur ébahi découvre les conditions de vie de ces paysans d'Auvergne. Les pieds dans la boue des cours de ferme, où des carcasses de voitures servent de poulailler, ils vont et viennent pour nourrir les bêtes, traire les vaches, surveiller les troupeaux de moutons. Chez eux s'entassent tous les vestiges d'une vie - et de ceux qui les ont précédé - qui grignotent tout l'espace et donnent le même sentiment d'étouffement que les démarches administratives qu'ils ne comprennent pas. Accrochés aux murs, les Christ en croix se dessèchent sous la poussière et les nombreuses horloges ne s'accordent plus pour donner l'heure exacte. Les chiens, les chats et les mouches regardent calmement le café bouillir dans une casserole en fer blanc. Dans ces tableaux figés, ces ''nature morte'', où on ne sait jamais ''le jour où on vient, le jour où on part'', Claudette, Raymond, Jean et son frère, Mathilde, Christiane résistent avec une belle énergie.

Ils ont largement l'âge de la retraite et pourtant, attachés viscéralement à leur ferme, ils continuent ce qu'ils ont toujours fait. Leur rythme est celui des saisons, leurs urgences, celle du bétail. Jean-Clément et sa femme sont désespérés de perdre une partie de leur troupeau de vaches, à cause du principe de précaution, qu'ils refusent avec colère. Tous ressentent douloureusement une coupure avec le monde, celui qui arrive par la radio et les journaux locaux. Ils se sentent ignorés et délaissés. Cette grande incompréhension, ce sentiment d'exclusion, est filmée avec délicatesse et une grande tendresse par le réalisateur.

 

Sans adieu est un documentaire délicat et intelligent. Il donne une voix ''aux sans voix'' et montre ceux qui d'ordinaire sont invisibles à nos yeux et dans les médias. 

 

Claudette, Raymond, Mathilde et les autres ne se sont pas mis en marge volontairement. Tout est arrivé petit à petit, comme les amoncellements d'objets inutiles ''mais on ne sait jamais ça peut toujours servir'' qui encombrent leurs lieux de vie. La politique agricole commune et l'intensification de l'agriculture dans les années 1970, les rentabilités et les endettements énormes jusque dans les années 1990 puis une lente dégradation des prix de vente et des conditions de vie. Il faut de l'énergie pour s'adapter, pour comprendre les normes qui changent sans cesse. Ces paysans du Forez, où il n'y a pas de grandes exploitations, où le climat est rude, où les jeunes partent pour la ville, sont les survivants d'une tradition paysanne séculaire. Mais où sont les poètes d'aujourd'hui pour chanter les ''gestes augustes du semeur'' et la richesse des semailles et des moissons ?

Sans adieu est un documentaire délicat et intelligent. Il donne une voix ''aux sans voix'' et montre ceux qui d'ordinaire sont invisibles à nos yeux et dans les médias. Surtout, par la grâce d'un cinéma empreint de sérénité et de beauté, il redonne à ses personnages une importance qu'ils pensaient avoir perdu depuis longtemps, une vraie dignité. La production du film a été réalisé avec un financement participatif mais on ne verra plus d’œuvre de Christophe Agou. Il est mort en 2015, juste après avoir terminé ce documentaire poignant.

 

Magali Van Reeth
SIGNIS
octobre 2017

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

1702denier module

000matthieu audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

calendrier evenements

samedi 24 février
CAMP SKI À CREST VOLAND
CAMP SKI À CREST VOLANDPour les collégiens Du 24 février au 4 mars 20...
lundi 26 février
Salon de l’agriculture

Mgr Lalanne visite du salon de l’agriculture, à Paris

mercredi 28 février
Sœurs de la Charité de Saint-Louis
Messe présidée par l'évêque suivie d'une rencontre des sœurs de la Cha...
dimanche 04 mars au
Pèlerinage pour les couples en espérance d'enfants
Dimanche 4 mars à Paris.Rdv à 8h sur le parvis de Notre-Dame de Paris ...

calendrier formations

vendredi 02 mars
Sessions retrouvaille
Sessions retrouvaille : Problème de couple ? Difficulté à vivre ensemb...
dimanche 04 mars
RETRAITE DANS LA VIE À GOUSSAINVILLE
Vous désirez prendre « un temps pour Dieu au coeur de votre vie », un ...
samedi 10 mars au samedi 10 mars
Colloque Santé mentale
Colloque Santé mentaleSur le thème : «Comment aider les aidants ? » ►...
jeudi 15 mars au jeudi 15 mars
« SENSIBILISATION À LA SOUFFRANCE PSYCHIQUE »
Formation pour toute personne ayant suivi la FIAM (FORMATION INITIALE ...


module flux-01