1911banniere_site_final.jpg

 

1911bouton web denier orange      

23/09/2020

1911cafe rencontre

Rencontre « Café-rencontre » propose de partager un café, un moment d’amitié en toute simplicité entre personnes porteuses et non-porteuses de handicap. Confinement oblige, le dernier café-rencontre s'est, pour la première fois, déroulé par téléphone... Du positif dans le confinement ? Jugez plutôt !

 

C’est parti ! Avec un premier constat : nous sommes trop nombreux. Je me laisse guider par le hasard des appels reçus ou passés. Sur 12 personnes invitées, nous serons 9 : un prêtre a des obsèques, l’une très fatiguée, dit « péter les plombs » et demande qu’on la laisse pour le moment ; pour une autre, la manipulation pour se connecter est trop compliquée, malgré l’essai du matin ; pour une troisième, si angoissée par le confinement qu’elle pose des questions en boucle, je pensais privilégier les appels individuels, mais je l’ai finalement invitée.

La proposition est simple : chacun donne de ses nouvelles à son tour, puis dans un deuxième temps, exprimera ce qu’il a trouvé de positif dans le confinement.

Réaction avant même l’heure du café : « Merci, merci, hier, j’ai tellement pleuré… ça va me faire du bien ! » Tiens, je n’ai pas eu confirmation de la présence de cette personne. Je vais l’appeler pour m’en assurer. Au moment du café, quelques détails à régler : l’une avait invité un ami – sur un autre téléphone. Difficile de faire comprendre pourquoi on ne s’entendait pas ! L’un de nous a voulu appeler aussi, la personne qui n’avait pu se connecter. « Je croyais que c’était le café aujourd’hui ? Où êtes-vous ? » Sans parler d’un téléviseur en marche dans un appartement et qui interférait... La vie quoi !

Du positif dans le confinement ? Jugez plutôt !

  • J’ai une surprise pour vous ! Je suis dans une petite chapelle à côté de chez moi. J’ai mis une bougie pour vous tous. Y’a personne, je peux vous parler. Pour moi, le mot « confinement » est doux. Il a protégé les gens les plus fragiles, comme moi. Avant, les gens mouraient beaucoup plus vite. Merci Jésus ! Je peux vivre. Je ne suis pas malade, ni morte. Et puis, j’ai mon fils à la maison et j’en suis heureuse. Je le vois grandir. Avant, avec le travail, je n’avais pas le temps. Maintenant on a des bons fous rires, on prie ensemble aussi. Et j’ai pu me reposer. J’étais si fatiguée !

  • Moi aussi je peux dormir le matin, et pas me lever à 7h. J’ai reçu un courrier. Je vais travailler dans un ESAT plus près de mon foyer. C’est bien ! Et puis, j’ai fait du ménage dans ma chambre. Nettoyer et ranger, ça fait du bien ! Mais surtout, ma famille me manque beaucoup. On est huit et on ne se voit pas. Je vais être encore plus contente de les voir quand je pourrai.

  • Avec le confinement, on est solidaires entre voisins. Je fais les courses pour un papy et aussi pour une voisine. La Croix Rouge m’a proposé de faire des maraudes. Je n’ai pas de véhicule. Mais comme je rends service à mes voisins, ils ont dit que c’est comme si j’étais avec eux. Avant on n’avait pas le temps de regarder les gens. Maintenant, ça nous apprend à reconnaître la valeur des uns et des autres. J’espère que cette solidarité va continuer après. J’ai aussi la joie d’appeler beaucoup ma famille.

  • Mon frère me fait les courses et me les amène à la maison. Ça me fait plaisir. Et puis plein d’amis me rendent des services, ils vont me chercher du coca, du pain de mie... Une dame m’a apporté une chaise pliante que je peux mettre sur mon balcon. C’est génial... Un beau cadeau aussi, ça a été le livret sur le pèlerinage de Lourdes, comme si on avait pu y aller, avec des photos, des prières. C’est super. Avec la Pierre d’Angle, on a des rendez-vous de prière réguliers chaque semaine.

  • Pour moi, le confinement c’est pas une vie : J’en ai marre ! Le positif ? Ça veut dire quoi ? Ce qui fait du bien ? Je ne sais pas moi. C’est vrai, mes éducateurs de l’ESAT m’envoient des jeux, des mots croisés. Ça c’est bien. Et puis, à l’évêché de Pontoise, il y a un numéro de téléphone qu’on peut appeler. J’ai appelé deux fois. On peut parler de tout ce qu’on veut, on peut aussi faire des prières. Et je vois la messe de l’Évêque sur Facebook !

  • Comme il n’y a plus d’avions, je suis étonné d’entendre à nouveau les oiseaux. Les abeilles reviennent. Le soleil est plus brillant. La nature se manifeste. L’air est plus pur !

  • On est heureux car nos enfants disent que le confinement a été bon pour leur couple. Et pour leurs enfants aussi.

  • Pour moi, le confinement a permis plus de contacts, des relations créées. En famille aussi : le dimanche on fait des vidéos et le petit moment passé ensemble est super. J’ai retrouvé des contacts avec trois neveux. Mon mari a pu sortir son télescope car le ciel était plus pur.

  • La nature reprend ses droits. Moi, je ne sors pas, mais des amis m’envoient des vidéos d’animaux traversant les villes, d’eaux plus limpides. J’ai la chance d’être avec mon chat. C’est une vraie présence. Je ne suis pas seule.

  • C’est bien d’avoir la messe avec le Pape le matin, ses messages, la messe sur le téléphone. Il y a plein de choses. Mon curé dit que même si les églises sont fermées, il y a plein d’églises domestiques dans les maisons !

  • Je suis heureuse d’avoir reçu plein de coups de fil pour savoir comment j’allais. Ça fait plaisir, on n’est pas oubliés.

  • J’ai découvert l’importance du pèlerinage de Lourdes. J’y allais juste pour être avec des gens. Le manque m’a fait prendre conscience de son importance pour moi. Je suis émue de vous le dire.

  • Dans ma paroisse, tous les soirs à 19h, la messe est célébrée par conférence téléphonique, le prêtre mettant son téléphone sur l’autel. Nous sommes entre 20 en semaine et 40 le dimanche. Un paroissien chante. Des lecteurs sont prévus, comme à la messe. Ça a créé une vraie fraternité au sein de la paroisse. Maintenant, on se connecte un quart d'heure avant pour prendre des nouvelles, et on reste souvent une demi-heure après la messe pour bavarder.

Après une heure trois-quart et un petit résumé de tout ce qu’on a entendu de beau, on a du mal à se quitter. On se fait plein de bises et on se dit à bientôt, pour un prochain café !

Mai 2020

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton accueil

bouton emploi

bouton facebook

je donne col gauche

2005LGS bouton

bouton family2

cal evenement

samedi 26 septembre au samedi 26 septembre
ATD : Journée portes ouvertes
11h - 20h : Journée portes ouvertes ATD Quart Monde à Méry-sur-Oise (C...
samedi 03 octobre
Confirmation des adultes à Saint-Brice
Samedi 3 octobre 2020 à Saint-Brice, à 18hCélébration pour les 10 conf...
samedi 10 octobre
Confirmation des adultes à Villiers-le-Bel
Samedi 10 octobre 2020 à Villiers-le-Bel, à 18hCélébration pour les 17...
dimanche 11 octobre
Confirmation des adultes à Argenteuil
Dimanche 11 octobre 2020 à la Basilique d’Argenteuil, à 11hCélébration...

 

cal formation

mercredi 30 septembre
L'atelier Théologique - Théo95
Pour toute personne ayant une curiosité théologique Animé par P. Loui...
lundi 05 octobre
Ouvrir la Bible
Pour tous Avec Christiane Marmèche, théologienne Les lundis de 20h30...
mercredi 14 octobre
Atelier de langue biblique : Grec
Pour les personnes qui ont reçu une initiation au grec Animé par Dami...
samedi 21 novembre
Forum Wahou !
Redécouvrir le beau projet de Dieu A partir de 18 ans, pour les étudi...