24/09/2018

1501couple new

MARIAGE Avant et pendant le mariage, beaucoup de questions se posent pour les deux conjoints... Tour d'horizon (non exhausitif !)

1. Nous voulons nous marier à l'Eglise dans deux mois.

Afin de vous aider et vous accompagner dans votre démarche unique et qui vous engage à deux pour la vie, l'Eglise vous accueille au minimum 6 mois avant votre mariage et si possible un an avant.

 

2. Il, elle, est juif. Je suis catholique. Nous voulons un mariage à l'Eglise.

Il est indispensable que vous rencontriez ensemble un prêtre puis un rabbin pour en parler. Il en va de votre engagement au jour de votre mariage et aussi de votre vie quotidienne telle l'éducation des enfants.

 

3. Il, elle, est protestant. Je suis catholique. Nous voulons un mariage à l'Eglise.

Parlez-en sans pudeur à un prêtre ou un pasteur. Une célébration oecuménique peut être envisagée, mais pensez à votre vie après.

 

 

4. Il, elle, est athée. Je suis catholique. Nous voulons un mariage à l'Eglise.

C'est possible. Comment voulez-vous vous y préparer ? Quel chemin l'un et l'autre êtes-vous prêt à faire ensemble dans la découverte de la foi ?

 

5. Nos parents nous poussent pour que nous nous marions religieusement.

C'est à vous que revient cette décision qui vous engage pour la vie. Un des engagements est justement que vous soyez libres de le prendre.

 

6. L'un de nous deux est divorcé. Nous voulons nous marier à l'Eglise.

Parce que le mariage est indissoluble l'Eglise ne peut remarier des personnes ayant déjà été mariées à l'Eglise. Toutefois l'Eglise accueille et accompagne votre couple. Vous pouvez demander à rencontrer un prêtre.

 

7. Nous voulons nous marier à l'Eglise mais nous ne voulons pas d'enfants.

L'un des engagements que vous prenez en vous mariant à l'Eglise est justement de procréer. C'est à dire de prendre part à la création de Dieu en vous donnant l'un à l'autre, en vous recevant l'un de l'autre. Cela ne peut-être qu'en vous ouvrant et en donnant la vie fruit de votre amour, comme la création est le fruit de l'amour de Dieu.

 

8. Nous ne voulons pas nous engager à baptiser nos enfants à venir.

En prenant un engagement il faut prendre les moyens de le tenir. Peut-être avez-vous raison. Mais songer à la profondeur de votre amour que vous voulez porter devant Dieu, plonger en son amour infini. Pourquoi le refuser à ceux qui seront le fruit de votre amour, qui seront les fruits de la création divine ?

 

9. Nous ne souhaitons pas donner un enseignement chrétien à nos enfants.

Il est heureux pour vous que vous ayez reçu l'éducation que vous avez et qui vous a permis de vous rencontrer, de communiquer, de vous aimer. Pourquoi le refuser à ceux qui naîtront de votre amour ?

 

D'autres questions ?

N'hésitez pas à rencontrer un prêtre ou un membre de la "Pastorale famille éducation société" Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

mardi 25 septembre
Rencontre des évêques d’Île-de-France
Mgr Lalanne participe à la rencontre des évêques de la province d'Île-...
mercredi 26 septembre
Carmel

Rencontre du Carmel avec Mgr Lalanne

mercredi 26 septembre
Catéchuménat
Rencontre de l'équipe diocésaine élargie du catéchuménat avec Mgr Lala...
mercredi 26 septembre
Economat

Rencontre des partenaires de l'économat avec Mgr Lalanne

calendrier formations

mardi 25 septembre
ÉTUDE DE L’ÉVANGILE SELON SAINT JEAN
Pour tous. Avec le père Damien Noël, bibliste. Dix mardis, de 20h à 2...
mercredi 26 septembre
APPRENDRE À RACONTER LA BIBLE.
Pour tous. La Bible n'est pas un conte mais elle se raconte. Créer so...
jeudi 27 septembre au jeudi 27 septembre
RÉCOLLECTION DE LA PASTORALE SANTÉ
Pour les membres du SEM, des aumôneries des hôpitaux, de la pastorale ...
vendredi 28 septembre
SESSION « COUPLES EN DIFFICULTÉ : UN CHEMIN ENCORE POSSIBLE ? »
Pour les couples en difficultés. Week-end de démarrage du programme «...